top of page
  • Photo du rédacteurNelly Boulet Soulié

Visages d’Europe

Jusqu’au 30 mai se déroule l’exposition Visages d’Europe sur les Berges de la Seine. À Paris, cette exposition autour du portrait regroupe une quinzaine d’artistes venus de pays européens, de la Belgique à la Turquie, en passant par l’Ukraine et la Slovaquie.


(Photo : Jérôme DECOURCELLES / CDM)

Organisée par le réseau d’Instituts Nationaux de la Culture des États membres de l’Union Européenne (EUNIC) l’exposition, inaugurée le 13 mai sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris, dans le cadre de la journée de l’Europe, a pour but de montrer l’Europe dans sa diversité, dans toutes ses facettes. « Ce qui rapproche tous les artistes c’est la quête d’identité, qui se réalise par différents biais : dans l’espace et dans le temps, sur le plan intime et social » déclare l’EUNIC. Dans cette exposition, dirigée par la commissaire Matylda Borcuch, on y retrouve Joakim Kocjancic (Suède), Kvet Nguyen (Slovaquie), Anna Breit (Autriche), Dimitra Dede (Grèce), Peter Vulchev (Bulgarie), Elena Zottola (Italie), Patricia Morosan (Roumanie), Nadia Szymanska (Pologne), Lina Siib (Estonie), Ugo Woatzi (Belgique), Ciril Jazbec (Slovénie), Viola Fatyol (Hongrie), Mehmet Aslan (Turquie), Alexander Chekmenev (Ukraine) et Anne Speltz (Luxembourg).

Sur le plan intime, c’est ce qu’a voulu montrer Peter Vulchev, artiste Bulgare né à Pirdop, au travers de ses photographies intitulées Family Gravity.


Family Gravity, Peter VULCHEV (Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM)

Inspiré par sa famille et notamment par ses grands-parents, Peter Vulchev travaille sur le format panoramique. « C’est comme une expérimentation, je cherchais encore et encore puis le panorama m’est venu » déclare l’artiste bulgare. « J’ai demandé à mes grands-mères à l’époque d’être mes modèles mais elles ne voulaient pas, c’était très dur de les convaincre. Alors je leur ai dit que si elles ne posaient pas pour moi, j’aurais un zéro à l’école, elles ont dit oui directement » raconte Peter Vulchev.


Family Gravity, Peter VULCHEV (Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM)

« Grâce aux photos de mes grands-parents, j’ai découvert des choses cachées d’un point de vue de leur personnalité » confie Peter Vulchev.

À chaque fois qu’il revenait dans sa ville natale, à Pirdop, il les prenait en photo, Peter Vulchev découvrait de plus en plus de chose. « Pour moi l’art est un miroir sincère pour se refléter ».

Les couleurs, tonalités, lumières et nuances sont « très importantes » pour Peter Vulchev qui est à la recherche de « couleurs très naturelles ».

Peter Vulchev a une double casquette, à la fois photographe, il est aussi réalisateur et auteur. Il n’a pas d’idées précises en tête lorsqu’il prend des photos, « c’est un peu comme un jeu d’enfant je pense, je ne réfléchis pas vraiment, c’est intuitif » nous confie-t-il.

Maintenant place aux couleurs plus froides.


Between dog and wolf, Nadia SZYMANSKA (Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM)

Entre chien et loup, en français, est un cycle de photographies réalisé entre Paris et Varsovie.

Nadia Szymanska, jeune photographe et réalisatrice polonaise, dévoile la transformation « de la juvénilité vers l’âge adulte ».

La série de photo « parle beaucoup de mes amitiés ». Inspirée par le cinéma, Nadia Szymanska fait très attention aux couleurs et aux lumières. « Le bleu est très important, il signifie la jeunesse. Le jaune c’est aussi le contraste entre les deux, entre le froid, le côté sombre et le jaune, le feu, la chaleur ».

Une histoire se cache derrière cette photo : celle de deux sœurs jumelles séparées, l’une à Paris et l’autre à Varsovie. « Le passage est entrelacé par le bijou, car pour beaucoup de filles, le bijou c’est très personnel, très intime » déclare Nadia Szymanska.

« Il y a aussi de la tristesse dans la photo, de la mélancolie », à travers le regard insouciant et perdu de son amie. C’est le passage entre la présence et l’absence.



On retrouve l’exposition Visages d’Europe du 15 au 30 mai sur les Berges de Seine.


Renseignements :

Mairie de paris https://www.paris.fr

Adresse : Berges de la Seine, Quai des Célestins 75004 Paris (métro ligne 7 Pont Marie et Sully-Morland)



168 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page