top of page
  • Photo du rédacteurLuz Chabane

LN DOURDINE

Peintre « ultra-symboliste », décorée du « Mérite culturel de Waterloo pour les Arts Plastiques 2023 », LN Dourdine, expose au Parcours d’Artistes, organisé les 30 septembre et 1er octobre, à Waterloo, en Belgique, aux côtés de 104 artistes peintres et sculpteurs.


LN Dourdine, lors de sa remise du Mérite Culturel de Waterloo pour les Arts Plastiques 2023 » (Photo : Patrick Williot )

LN, c’est la fantaisie, la magie aussi, parfois presque surnaturelle, c’est un imaginaire hors du commun, vous savez comme les petites fées qui viennent vous raconter des histoires fantastiques dans la nuit et puis s’en vont sans vous réveiller. Mais après tout, si je la laissais se présenter à vous en ces propres mots...


« Comme tout le monde, j’ai des rêves !

Et comme tout le monde, de les poser sur le papier, j’en crève !

Mais comme tout l’monde,

Mes idées vont et viennent, indisciplinées

Et j’ai parfois bien du mal à les rattraper.

Elles volent et s’envolent à leur gré

Comme les plumes d’un duvet d’été

Sans même que dessus j’aie eu à souffler.

Ah mais …

Sur n’importe quoi je déposerais mes idées …

Ticket de caisse, de métro, bout de papier,

Car comme tout l’monde,

Que je me sente seule ou brisée

Soudain les idées m’enjoignent d’écrire sans tarder.

Elles se bousculent et m’assourdissent à me faire vaciller

Et dans ma tête gorgée d’ennui immérité

Je compte les coups sur l’enclume décochés.

Alors s’impose à moi un choix désespéré :

M’éteindre ou bien créer !

Car pour moi, et c’est une chance …

Pas comme tout l’monde,

Mes mots sont des couleurs, ma feuille est une toile,

Mon encre est un médium et ma plume un pinceau ! »


Et oui ! Et pourtant la vie ne l’a pas épargnée !

Quand une vie vole en éclats, que le destin s’en mêle sans savoir pour combien de temps, que fondations vacillent … Quand plus rien ne tient à rien, que seuls restent le choc et la solitude, cyniques …

Quand les ruptures sont consommées … il ne reste qu’une seule chance de vivre encore …

Il faut tourner la page ! Et quand la page est lourde à tourner, il s’agit alors vraiment d’une quête.

L’orphelinat où elle grandit lui avait refusé les études d’Arts Graphiques dont elle rêvait, sous prétexte d’éventuelles dérives ultérieures tenant à un futur incertain d’Artiste, les mêmes qui avaient poussé sa mère à l’abandonner à L’Assistance Publique.

Et puis, dès son mariage, toujours contrariée dans sa passion, c’est son mari qui la tint trop longtemps encore éloignée de ses pinceaux !

Ce n’est que 20 ans après, au terme d’une terrible dépression nerveuse, qu’LN trouvera la force d’affronter son entourage, preuve exquise de sa ténacité, et de se jeter à corps perdu dans son Art, qui la sauvera d’ailleurs.


Une signature picturale étonnante !

LN se définit elle-même comme peintre « ultra-symboliste » au contraire des peintres symbolistes du 18e siècle et même des néo-symbolistes contemporains.

Elle utilise le symbole comme un tronc commun à une foule d’hypothèses ouvrant au lecteur un imaginaire implicite et participatif, et c’est à ce titre justement qu’elle compte emmener son public au fil de son imaginaire.



C’est à travers 9 années d’histoire de l’Art qu’LN découvre sa signature picturale.

L’art celtique l’attrape par le cœur et ses entrelacs deviendront la marque de fabrique de ses dessins.

Sa palette est « sonore », les couleurs en sont les harmoniques, le médium règle les nuances et le pinceau est le chef d’orchestre qui règle leurs rôles dans le dégradé des tons et formes de ce qu’elle pose sur la toile.


Depuis quelques temps, sa peinture s’ouvre, s’épure, se cherche un droit toujours plus fort et légitime d’exprimer toute la complexité de son imaginaire en toute simplicité !

La transparence des détours fantaisistes de l’âme y conduit par la volonté de simplifier les sujets tout en accordant plus encore de précision aux détails et aux finitions.

Et si d’aucuns pensent que simplicité rime avec facilité … ils se trompent aussi lourdement que la porte de cet univers-là est lourde à pousser.

Primée depuis ses débuts, LN n’hésite devant aucun concours, remportant le prix du Public à Waterloo en 2005, 2007, 2010, de Tubize en 2013, Médaille d’Argent de l’Art Chrétien en 2012 et 2014, elle est reconnue par l’Union des Artistes du Brabant Wallon depuis 2017, et l’on ne compte plus ses expositions et Parcours d’Artistes divers.


Le Parcours d’Artistes de Waterloo 2023

Waterloo organise son Parcours d’Artistes bisannuel, et 104 artistes peintres et sculpteurs de la commune se sont donnés rendez-vous les samedi 30 septembre et dimanche 1er octobre pour vous accueillir en de nombreux endroits tous plus charmants, enchanteurs, inattendus parfois mais toujours chaleureux. LN Dourdine est l’une d’entre eux, et cette année, ce parcours résonne de façon toute particulière pour elle qui vient de se voir attribuer le « Mérite culturel de Waterloo pour les Arts Plastiques 2023 », sachant tout de même que Waterloo compte 498 artistes peintres en activité !



Renseignements :


La LN Gallery

Depuis 2020, LN Dourdine qui nourrissait le rêve d’avoir sa propre galerie, l’a réalisé.

Et oui, si vous êtes curieux ou intéressés, la LN Gallery se situe : Drève des Dix Mètres, 111 à Waterloo.

Informations

LN Gallery – Drève des Dix Mètres, 111 – 1410 Waterloo - +32(0)497 53 61 27

Ouvert tous les mercredis de 14 à 18 h

Nocturne : Chaque dernier vendredi du mois de 18h à 22h sur RV


Ecailles, plumes, poils, au fil de l'escargot

Evangélistes

2 717 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page