top of page
  • Photo du rédacteurMarie Ange Barbancourt

Chronique de Cannes 1

Dernière mise à jour : 17 mai

Le cinéma, le bien commun à Cannes Durant 10 jours

 

Par Marie Ange Barbancourt

 Rédactrice en Chef et Directrice du développement Diamond History Group

 

Ce qui est intéressant au  Festival, c'est que l'on arrive à faire de merveilleuses rencontres durant cette fête et surtout au Marché du Film qui est dédié aux professionnels du cinéma mondial.

Le Festival de Cannes c’est, quand même, quelques 35 000 participants et c’est un grand bonheur qui se propage sur la Croisette durant 10 jours.


Une Palme d'Or d'honneur, comme vous le savez sûrement, a été décernée à Meryl Streep pour l’ensemble de sa carrière. C’est une autre grande actrice qui lui a remis cette distinction : Juliette Binoche. J'ai choisi une phrase de son laïus lors de cette remise : 


« Ton visage et ta voix font partie de nos vies. Tu nous as donné des émotions. Tu nous as fait grandir. »


L’actrice émue et qui avait déjà reçu un bel accueil sur le red carpet est, pour moi, l’une des actrices des plus habiles, des plus troublantes quand elle entre dans la peau de ses personnages.  Il était tant qu’elle ait un tel honneur à Cannes. Heureuse de recevoir cette palme, elle a confié au public présent lors de la remise des prix :


« La seule raison pour laquelle je suis ici ce soir, c'est grâce aux merveilleux artistes avec lesquels j'ai travaillé, dont madame la Présidente. »   

 

Quant au film d’ouverture : Le deuxième acte de Quentin Dupieux vous pouvez lire l’article de Serge Leterrier (NDLR - https://www.diamont-history-group.info/post/quentin-dubieux) que vous retrouverez sur notre blog.  Les critiques sont partagés.


Je reviens à mon idée première, celle de vous parler de l’ambiance à Cannes : Les hôtels, les restaurants, la Croisette, les salles de cinéma bien sûr, tout ce monde vit au rythme du Festival. C’est une ville conviviale où l'on prend vite ses habitudes d’année en année. Comme vous le savez peut-être, depuis 15 ans, je viens ici en tant que productrice, on retourne dans les mêmes restaurants (ceux qui ont résisté à la vague Covid) on revoit les mêmes personnes.  On fait de merveilleuses rencontres pour établir des relations durables afin de pouvoir travailler ensemble entre producteurs de différents pays. Évidemment le festival ce n’est pas seulement le tapis rouge, ce que vous voyez à la télévision, c’est beaucoup d'événements :  ce sont effectivement les nouveautés, les conférences, les réflexions sur le futur du cinéma, les nouvelles technologies, la confiance qui se tisse entre les personnes, c'est le secret pour une collaboration cinématographique. ce mardi la lumière a été sur le film d’ouverture Le deuxième acte de Quentin Dupieux. Je reviendrais vendredi pour vous en dire un peu plus. Je termine en vous disant qu’il  ne fait pas très beau, mais c’est le cinéma, on compose avec qui est important. C’est merveilleux de voir les gens s’ animer pour une seule  chose : le cinéma, le bien commun à Cannes pendant 10 jours.

2 201 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page