top of page
  • Photo du rédacteurMarie Ange Barbancourt

Bob Marley One Love

Dernière mise à jour : 4 mars

Bob Marley One Love

Magnifiquement porté par l’acteur Britannique Kinsley Ben Adir

 

Par Marie Ange Barbancourt

Rédactrice en chef des Magazines Diamont-History-Group

 

Le film « Bob Marley One Love », réalisé par Reynaldo Marcus Green basé sur la vie du chanteur c’est une histoire portée à l’écran de manière fabuleuse qui nous montre toute la grandeur de cet homme parti trop tôt à L’âge de 36 ans.  On embarque dès les premières images, heureux d’être là  dans la salle comme des privilégiés  assis au premier rang pour se faire raconter une période de la vie du plus grand artiste Reggae.

Le Scénario de ce biopic est de  Terence Winter Frank E Flowers Zach Baylin. qu’on se doit de féliciter.


Kingsley Ben-Adir - bob-marley-one-love - Photo ©Paramount Pictures

Enrobé de magnifiques tubes qu’on a tous fredonné, qu’on aime bien réentendre ou sur lesquelles on a dansé. Le film est concentré sur une époque de la vie de Marley soit de 1976-1978, c’est  durant  cette période politiquement troublante de la Jamaïque qu'il a été victime d’une tentative d’assassinat, juste avant un spectacle pour la paix. Sa femme blessée  son agent aussi ont pu y survivre.  Le film nous donne un bon portrait des luttes de l’époque, sa vie familiale, ses choix, l’importance de sa femme Rita qui était sa référence malgré ses frasques, personnage merveilleusement rendu par Lashana Lynch.

 

Une célébration de la vie d’une icône qui a marqué plusieurs générations par ses textes intemporels et par ses messages.

 

Bob Marley One Love a été tourné avec de vrais musiciens ce qui a donné une authenticité au propos.  Kinsley Ben Adir  est une incarnation de Marley, un rôle pour lequel  l’acteur a dû apprendre à chanter, à jouer de la guitare à se pratiquer avec un accent jamaïcain. Un an de travail assidu pour comprendre la psychologie du personnage afin d’avoir une justesse de jeu et une interprétation crédible. Epoustouflant !

 

Certains trouveront que le film n’est pas allé assez loin en ne parcourant pas toute la vie de de cet icône de la musique,  se concentrant seulement sur une période charnière de son existence, c’est aussi dans ce laps de temps qu’il se trouve à Londres et sort l’album EXODUS considéré comme le meilleur album du 20e siècle.   Je pense que c’est un choix calculé, un focus qui  a évité de tomber dans  une forme de complaisance qu’on retrouve souvent dans les biopics. Même si on fait fi de certaines parties de sa vie on nous présente un  humain avec ses forces et ses faiblesses..  Faire un biopic c’est jamais facile, je crois que les scénaristes et le réalisateur ont fait un choix judicieux. 


Kingsley Ben-Adir et Lashana Lynch - bob-marley-one-love- Photo : ©Paramount Pictures

Qui est Reynaldo Marcus Green ?

 

Bob Marley One love est le quatrième long métrage du réalisateur qui a commencé sa carrière en 2011 avec des courts métrages, en 2018 son premier film Monsters and men obtient le prix du jury au festival de Sundance, ce qui est une bonne lancée, suivra good Joe Bell (un film sur le harcèlement relié à l’homophobie tiré d’un fait réel) La méthode Williams (sur le père de Serena et Venus williams) et ce film qui touche Bob Marley One Love. Un récit sur  l’engagement de Marley, son impact  sur la culture pop.

 

Parmi les producteurs les enfants de Marley Ziggy et Cedella ainsi que Rita Marley qui ont eu une implication dans le projet pour s’assurer de la véracité du propos.

 

Un film Magnifique qui perpétue son message  d’amour et de paix.

 

On est emporté par l’histoire bien ficelé dans le temps avec un brillant casting. 

Kinsley Ben Adir, Lashana Lynch,Tosin Cole, Umi Myers, James Norton, Anthony Welsh

 

104 minutes



Bob Marley a eu en tout 11 enfants, décédé  d’un cancer  à l’âge de 36 ans  le chanteur repose en paix en Jamaïque  dans une sépulture où on peut lui rendre hommage.  Quant à la maison de Bob Marley à Kingston en Jamaïque où il a  vécu de 1970 jusqu’à sa mort en 1981 est devenu un musée 4 ans après sa mort (Bob Marley museum). Cette résidence abritait aussi le studio Tuff Gong ( Tuff Gong Studio) cet endroit est aussi le siège social de la fondation Bob Marley.


Affiche - bob-marley-one-love- Photo : ©Paramount Pictures

bob-marley-one-love- Photo : ©Paramount Pictures

7 440 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page