top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

SIROGOJNO, JOURNAL D’UN SIECLE

Sirogojno, petit village de l’ouest de la Serbie devenu capitale mondiale du tricot et synonyme d’émancipation pour les femmes serbes des années 1960, dans un siècle raconté par Sreten, être visionnaire qui nous ouvre son journal intime, l’exposition « Sirogojno, Journal d’un siècle » au Centre culturel de Serbie, à Paris, nous fait voyager, en films, en photographies et pulls traditionnels en laine, dans le temps, les souvenirs, les témoignages et les combats de toute une vie.



Une femme tricoteuse de Sirogojno, du tricot au monde de la mode

Tandis que le journal du siècle de Sreten s’ouvre, de date en date, tout au long de cette exposition, racontant, en fil rouge, la vie de sa famille, la naissance, le travail, le mariage, la guerre, les morts, la vie dans cinq états sans bouger de ce cercle de 50 km de diamètre, l’histoire des femmes tricoteuses de Sirogojno s’offre d’entrée par le plus beau des contes.

Dans les années 1960, à Sirogojno, sous l’impulsion de Dobrila Vasiljević Smiljanić, créatrice de mode, 40 femmes associées de ce village de montagne ont lancé ce qui deviendra le style « Sirogojno » au niveau national et international (Nancy Reagan, Barbara Bush, Raïssa Gorbatchev, la reine Elisabeth II ont plusieurs fois porté des modèles, enthousiasmant même Pierre Cardin). Bientôt, ce sera 2500 femmes de 22 villages de la région d’Užice qui se réuniront dans la production d’articles en laine faits à la main. Grâce aux tricoteuses, attachées à l’éducation et à l’émancipation des femmes, Sirogojno et une vingtaine de villes voisines verront le développement économique et culturel s’accroître, recouvrant d’asphalte les routes qui mènent dans leurs villages. Connues et reconnues par leur talent, les tricoteuses de Sirogojno terminaient chaque défilé de mode en déambulant sur le podium, une magie qui opérera jusqu’au début des années 1990.

Aujourd’hui, le village de Sirogojno est « un village de culture vivante, traditionnel et de mode » devenu musée « A ciel ouvert ». Auteur de cette exposition « Sirogojno, Journal d’un siècle », le musée à ciel ouvert « Staro Selo » (Vieux village) vous invite à découvrir leur histoire, leurs traditions et leurs pulls en laine traditionnels.

Une exposition à voir absolument !



Plusieurs modèles de Sirogojno (photo : Jérôme Decourcelles @CDM)


« Sirogojno, Journal d’un siècle » jusqu’au 17 septembre 2022, de 10h à 16h30

Centre Culturel de Serbie

123 rue Saint-Martin 75004 Paris

Renseignements : http ://www.ccserbie.com/fr/ ou 01 42 72 50 50

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page