top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

Reine de Paris Inclusion

Unique ! L’exposition collective Reine de Paris Inclusion rassemble plus d’une trentaine d’artistes pour combattre les discriminations LGBTQI. Premier volet d’un triptyque qui interroge notre société à travers ses questionnements et ses paradoxes, Reine de Paris Inclusion s’expose à la galerie Rachel Hardouin, 15 rue Martel à Paris (10ème), galerie spécialisée dans l’art de l’intime, jusqu’au 4 juin 2022.



Reine de Paris #Inclusion, un événement enrichissant (photos Marie Kovacs, Rachel Hardouin et Jérôme Decourcelles

Reine de Paris a subi des discriminations dues à sa tenue particulière, créant et choisissant son propre personnage, connu du Tout-Paris depuis les années 1980, égérie depuis que le peintre Arnaud Kern lui a consacré une série de tableaux. La différence tient au fait que les personnes LGBTQI n’ont pas ce choix.

La rencontre de Jacqueline Madier est le point de départ d’expositions sur le thème de l’engagement contre les discriminations. La première exposition de ce triptyque est consacrée aux personnes LGBTQI et s’intitule Reine de Paris #inclusion et se tient à la Galerie Rachel Hardouin, autrice du Manifeste 15 Curiosity + experiences, un nouveau concept de galerie immersive, un espace de liberté donnant sur les toits de Paris.

Avec le soutien de Rachel Hardouin, galeriste militante sur les questions de l’intime, Jacqueline Madier et Reine de Paris choisissent de montrer qui sont ces personnes, ce qu’elles veulent, ce qu’elles souhaitent pour vivre sereinement dans notre société.


Tableaux, sculptures, photos, performances, témoignages, films, échanges

Jusqu’au 4 juin 2022, au travers des œuvres signées de plus d’une trentaine d’artistes, des performances, des formations, des témoignages, des films, des échanges avec des élu.e.s, et un atelier de danse tzigane orientale (le 29 mai), Reine de Paris, Jacqueline Madier et Rachel Hardouin montreront la richesse et les failles des personnes LGBTQI. Cette quête subtile de l’intime présente en toute humilité combien la différence de chacun.e peut contribuer à une société plus riche et rayonnante en valorisant les talents de chacun.e.

Parmi les nombreux artistes présent.e.s à cette exposition, on trouve des peintres comme Arnaud Kern, Marie Kovacs (et son superbe triptyque à l’aquarelle et encre de chine sur l’histoire d’une transgenre), Antoine Demoulin, Olivia Clavel, David Pirotte, Zinzan, MCA Audigane, Thierry Arcelin, Bonbon CM…, des photographes comme Vincent Carlier, photographe du relief, Estelle Chauvey, Dom Garcia, photographe de la liberté monstrueuse, Kol’R Libre, Volo Dia et Alexandra Yonnet, des sculptrices et sculpteurs avec Anna Baldaccini, Antoine Calvo Platero et Philippe Berson, mais aussi des plasticiennes multimédia comme Irena Novosad Pirotte, originaire d’Ukraine, ou encore SweeDee, native d’Europe centrale, et des streets artistes comme la célèbre Kashink, reconnaissable à sa moustache. On y trouve aussi des performeuses comme Samantha Dubois (qu’on a vue dans le film Métamorphoses de Christophe Honoré), Alaïa Michon, Denis Bortek ou encore Catherine Corringer. Enfin, l’artiste transgenre Patricia Querrière est mise à l’honneur à travers un hommage.


L’exposition Reine de Paris #Inclusion se déroule à la galerie Rachel Hardouin, 15 rue Martel 75010 Paris, Bat. A, 4ème étage gauche, (métro Strasbourg-Denis) jusqu’au 4 juin 2022.

Renseignements au 06 60 22 50 14


67 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page