top of page
  • Photo du rédacteurSerge Leterrier

Marie Ange Barbancourt

Marie Ange Barbancourt

Eclat d'exception pour une femme hors norme...


Un article de Serge Leterrier


La vie nous offre, de temps en temps, une rencontre singulière, magique et électrique de par les passions communes qui animent cette relation naissante, même si l'Atlantique sépare l'engouement de deux personnes en présence, dans ce continuum espace/temps.

C'est ainsi, dans cette croisée de chemin virtuel que j'ai fait la connaissance, il y a quelques années, de Marie-Ange Barbancourt, productrice, actrice et cinéaste de Montréal... Et maintenant Rédactrice en Chef et Directrice du développement de Diamont History Group Médias.  Marie Ange qui est, pendant plus de 10 jours, sur Cannes pour ses activités premières, bien évidement, mais aussi pour vous offrir le meilleur de nos magazines par le truchement de futurs articles.

Marie Ange Barbancourt - Collection privée

Une relation faite de partage, d'échange, d'écoute, de raisons communes et de cursus similaires. Un accord en synchronicité sur différents plans. Marie-Ange est une personne particulièrement motivante, passionnante, même atypique dans cet univers égotique qu'est l'industrie cinématographique, voire le monde de des médias. Une femme qui vibre de sa passion du cinéma, de sa dévotion et de sa détermination pour les projets en partage et sa relation avec autrui. 

 

Un véritable Ovni dans un paysage audiovisuel où le nombrilisme fait foi. Comment vous présenter cette femme sans en caricaturer les traits ? Le portrait est paradoxalement complexe de par sa simplicité d'accueil, celle du cœur, de l'esprit en conscience et de l'écoute des autres. Une productrice aux antipodes des gens du métier qui se caractérise par son charisme, sa verve, son dynamisme et son ouverture à l'égard de cette profession. Une humaniste dans l'âme se servant de sa passion pour transmettre l'"essence-ciel" (en langage des oiseaux) et donner de sa personne pour développer des projets, dans la mesure où elle croit en ceux-ci. 

 

Marie-Ange Barbancourt, comme je vous l'ai dit, native d’Haïti, habite à Montréal, mais cette situation géographique n'est pour elle qu'un pied-à-terre, qu'un lieu de résidence... Les frontières n'ont pas d'autres choix que de s'ouvrir devant elle, poussées par ses convictions universelles. Le monde est sa raison et sa raison sa maison. L'Europe, l'Afrique, les USA sont son jardin d'acclimatation où ses créations se profilent et se réalisent au fil du temps. 

 

Mais attention sous cette allure débonnaire et empathique, nous sommes bien en présence d'une femme d'affaires et de convictions, avec en supplément, cette droiture et cette intégrité quant à ses valeurs humaines. L'expression "Une main de fer dans un gant de velours" est à propos avec Marie-Ange. 

Marie Ange Barbancourt avec Antonio Tancredi Cadili dans le film Le Théorème du Bonheur

C’est dans son enfance qu’elle a puisé sa passion pour le cinéma. Une révélation lorsque sa maman l’a amenée pour la première fois dans une salle de projection, un premier film, celui de Sidney Poitier, Devine qui vient dîner… La magie a opéré immédiatement et le rêve s’est transformé au fil des années en réalité. Vivre le cinéma au cœur de l’image, comme un tremplin obligatoire à son épanouissement, c’est ce qu’elle espérait, c’est ce qu’elle a fait de sa vie… c’est ce qu’elle réalise aujourd’hui. Marie-Ange a vécu une enfance en demi-teinte, elle n’avait que 13 ans lorsqu’elle a quitté Port-au-Prince pour aller vivre à Laval, commune du Québec, dans la banlieue de Montréal, chez des amis de sa famille. Un exil obligatoire en fonction du régime ultra violent de Jean-Claude Duvalier (couramment appelé Baby Doc, président d’Haïti de 1971 à 1986). Des moments forts et traumatisants avec l’assassinat de son père, le fils du fondateur de la grande distillerie de rhum, Barbancourt.

Puis quelques années après, l'assassinat de sa mère dans des circonstances traumatisantes a volé l'attirance qu'elle avait pour cette île d'où elle est native... J'ai le sentiment que cette enfant devenue femme s'inscrit en mémoire dans le cœur de ses racines pour éviter d'en extraire le germe initial... Défendre Haïti est une véritable raison d'être, je le pense. Vivre à Haïti n'est par contre pas pensable, car son espace de vie n'est plus là-bas, mais partout ailleurs, son monde est la Terre, son attraction l'humain. 

 

Pour revenir à la productrice et à son cursus atypique, ô combien riche en expériences et rencontres, car ses rencontres sont pour Marie-Ange le passage indispensable à sa construction. Elle y trouve la richesse de son inspiration, la grandeur de ses aspirations et se surprend à donner de la hauteur à ses ambitions.

 

C’est vers le journalisme que Marie-Ange a commencé sa carrière, juste après ses études d’art dramatique et de communications. De nombreuses entrevues (Des milliers qui se sont cumulées au fil des ans) ont été réalisées au Canada, mais aussi à l’étranger (Russie, Afrique, France, Italie…). Cette animatrice née s'est également fait remarquer par ses chroniques télévisées au Québec. Radio-Canada, ainsi que des chaînes comme TVO (TvOntario, en langue anglaise gérée par le gouvernement) et internationales comme TV5, avec des émissions culturelles sur le cinéma et le théâtre, lui mettent déjà un pied dans cette voie de prédilection. Des expériences riches en rencontres et en interviews avec de grandes personnalités, en l’occurrence, Sidney Poitier (Le premier à l’avoir transportée au firmament des étoiles du cinéma), Costa-Gavras, qui fait partie de ses réalisateurs préférés avec notamment L’Aveu, avec Yves Montand et Simone Signoret. Des entretiens avec Céline Dion, Patrick Bruel, Claude Lelouch, Sophie Marceau, Serge Gainsbourg, Liza Minnelli, Charles Aznavour et tant d’autres qu’il serait fastidieux d’énoncer ici.


Marie Ange Barbancourt - Collection privée

Mais ses compétences ne s’arrêtent pas là, Marie-Ange veut être actrice et le sera. Elle interprétera de nombreux rôles dont celui de Marie-Soleil Césaire dans le téléroman québécois, l’Héritage créé par Victor-Lévy Beaulieu, mais aussi dans Cargo pour l’Afrique, de Roger Cantin. Elle va également incarner Ana dans le long métrage Vortex de Jephté Bastien, elle explore ainsi ce registre fantastique qu’elle affectionne particulièrement. Elle a d’ailleurs un film en préparation sur ce thème, mais celui-ci, suit la formule empruntée au langage alchimique des oiseaux, « tout se crée en secret », car c’est dans le silence que le secret devient créateur.

 

C’est ainsi qu’elle va asseoir son statut de productrice, domaine d’investigation qui complète, aujourd’hui, une carrière d'exception... Un long chemin reste à parcourir. Je ne m'avance pas trop pour vous dire qu'elle va nous programmer, dans les mois  à venir, de très belles histoires où la passion, le cœur, l'amour seront là pour nous faire oublier la morosité ambiante d'une période infectée par des médias toxiques qui sèment la peur et l’angoisse au quotidien. Aujourd’hui Rédactrice en Chef magazines et blog et Directrice du développement de la Marque de Now Production films ; Diamont History Group Médias, elle favorise la création, galvanise la culture, positionne avec son équipe les arts à leurs justes valeurs et défend le cinéma indépendant.

 

Une belle dame dans l’écrin de ses différentes activités qui lui permettent de ne regarder que le futur en laissant le passé s’exprimer comme le ciment, voire les fondations  de son devenir.

 


Interview de Marie Ange Barbancourt dans l'amission canadienne : Femme et Pouvoir Tv (2019)



4 509 vues5 commentaires

Posts récents

Voir tout

5 Comments


Guest
il y a 5 jours

Mes respects madame Barbancourt

Like

Guest
May 18

Un bel article pour une Femme de caractère. J aime beaucoup.

Like

Guest
May 14

Quel plaisir de découvrir qu'enfin une personne a découvert la perle et le trésor qui se cache dans notre Québec. Bravo Marie Ange. Je suis heureux de ce regard sur ta personne et sur tes talents. Ce Serge Leterrier mérite des félicitations.

Like

Guest
May 13

👍👍👍

Like

Guest
May 13

Toutes mes félicitations Madame Barbancourt ☀️

Like
bottom of page