top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

LES FEMMES EN SEINE

La peintre franco-ukrainienne Olga Novokhatska et la sculptrice Sophie de Fournas exposent Les Femmes en Seine jusqu’au 10 juillet prochain à la galerie de l’Europe, 55 rue de Seine, à Paris. Place à la couleur et à l’intimité.


Sophie de Fournas (à gauche) et Olga Novokhatska (à droite) exposent jusqu’au 10 juillet 2022.

Deux femmes, deux univers, une complicité de longue date. Olga Novokhatska, peintre aux œuvres bercées par la lumière et les couleurs, et Sophie de Fournas, sculptrice de l’intimité de la femme, illuminent la galerie de l’Europe jusqu’au 10 juillet prochain.

Olga Novokhatska, peintre native d’Ukraine, connaît bien Paris, y vivant depuis une vingtaine d’années, ville où elle a fait ses études aux Beaux-Arts, ville où chaque quartier l’inspire d’une façon différente à chaque fois, quel que soit le moment de la journée ou la saison. Influencée par les Impressionnistes, on les retrouve à travers les sujets mais aussi l’intérêt pour le traitement des couleurs et de la lumière. Cependant, son style, par son relief, est personnel et plus moderne aussi. Ses textures ont du corps et ses gestes beaucoup plus larges. Les couleurs sont importantes dans l’œuvre d’Olga Novokhatska, amenant l’essentiel sur la peinture, pas forcément très réaliste, les couleurs étant plus prononcées que dans la réalité. Elle aime Paris mais pas seulement, Olga Novokhatska nous offre un vrai voyage à travers l’Europe.



Olga Novokhatska

Sophie de Fournas, par ses sculptures, nous emmène dans l’intimité féminine, inspirée par le peintre Edgar Degas. Sous nos yeux, les femmes prennent forme, nues entrant ou sortant du bain, dans leur intimité la plus profonde. Ses sculptures ne laissent pas indifférentes, exprimant l’intériorité du corps et de l’esprit, une fusion avec ses propres sentiments et besoins retrouvés. Descendante du premier galeriste de Marc Chagall, elle éprouve le besoin de faire revivre et d’honorer les anciens et tout particulièrement Edgar Degas qu’elle admire spécifiquement pour ses femmes nues dessinées et travaillées inlassablement.



Olga Novokhatska

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page