top of page
  • Photo du rédacteurSerge Leterrier

La Sirène se marie

La Sirène se marie

Un court-métrage d’Achraf Ajraoui

 

Un article de Serge Leterrier

 

La Sirène se marie a été sélectionné au 40e Festival Vues d’Afrique. Ce rendez-vous cinématographique met en lumière des œuvres audacieuses et porteuses de sens. Le court-métrage d’Achraf Ajraoui y trouve sa place naviguant dans l’océan tempétueux du cœur tout en se diffusant progressivement aux firmament de l’amour, des  lieux de prédilection où les mythes naissent dans l’inconscience collective des hommes.

 

Le Festival du Film International Vues d’Afrique, le meilleur du cinéma avec des cinéastes venus du monde entier pendant 11 jours, du jeudi 11 avril jusqu’au dimanche 21 avril aux cinémas Guzzo du Marché central, 901 boul. Crémazie à Montréal. 140 films en compétition venant de 43 pays.

 

Dali Benssalah (Jamel) - Copyright ©Nolita

L’été jusqu’alors paisible et plaisant du jeune Jamel bascule brutalement lorsque ce véritable Don Juan des plages apprend que son ex se marie. Une histoire d’amour, de nostalgie et de rebondissements vous attend dans ce court-métrage de 22 minutes et 48 secondes.

 

Le cœur perdu du Don Juan des plages

Pour ne pas avoir écouté le chant de sa sirène

 

Jamel, interprété avec brio par Dali Benssalah, est un séducteur insouciant. Il enchaîne les conquêtes estivales, laissant derrière lui des cœurs brisés comme autant de coquillages éparpillés sur le rivage. Mais cet été-là, tout bascule. La nouvelle tombe comme un tsunami sur ses émotions : son ex se marie. La femme qui hante ses nuits, pour avoir une photo d’elle en sirène posée au regard dans son appartement, va convoler en juste noce. Celle qu’il a quelques temps délaissé avec l’assurance du séducteur, va en envouter un autre. Jamel se retrouve face la tourmente de ses sentiments, ballotant entre nostalgie et jalousie.

 

Dans le rôle de la mariée, Ophélie Bau incarne, à travers Jeanne,  une beauté méditerranéenne sauvage et farouche. Ses yeux profonds cachent un tempérament de feu, elle affronte son ex avec circonspection et souveraineté. Elle est la muse, celle qui hante les rêves de Jamel et qui le pousse à réfléchir sur ses propres choix.

 

Le mariage de l’ex est le point de départ d’une introspection pour Jamel. À travers des dialogues d’une grande justesse  et des plans magnifiquement cadrés, le réalisateur nous invite à plonger dans les abysses de Jamel face à la perte de Jeanne. Pourquoi la sirène continue-t-elle de hanter ses pensées ? Et surtout, peut-on vraiment échapper à son passé ?

 

La Musique de Jack Bartmann

La bande originale, signée Jack Bartmann, accompagne les émotions et les tensions de Jamel avec sa famille, ses amis et la mariée. Les notes sont envoutantes comme le chant des sirènes qui bercent nos sens et nous emportent dans une histoire pleine de charme. La musique devient un personnage à part entière, tissant des liens invisibles entre les protagonistes.

 

La Sirène se marie est un excellent court métrage, un instantané sentimental qui s’inscrit comme un saut dans les profondeurs de la méditerranée.


Affiche - Copyright ©Nolita

Achraf Ajraoui

Un Cinéaste Autodidacte qui Redéfinit le Court-Métrage

 

Achraf Ajraoui, est un cinéaste nouvelle génération du cinéma indépendant qui a tracé une voie atypique vers la réalisation. Originaire du sud de la France, ce réalisateur autodidacte a échangé les bancs de l’école pour les pavés parisiens, où il a affiné son art dramatique avant de s’envoler pour l’Australie, une terre d’aventures et de découvertes.

Son retour au pays a été le prélude à une révolution créative. En coréalisant un court-métrage, fruit d’un apprentissage autonome sur YouTube, Achraf Ajraoui a révélé sa passion ardente pour le cinéma. Ce premier projet a été l’étincelle de sa vocation, l’incitant à embrasser pleinement l’art de la réalisation.


2018 marque l’avènement de La Hchouma, son court-métrage autofinancé qui a fait sensation, glanant des éloges dans plus de 80 festivals et raflant une multitude de récompenses, y compris le prestigieux prix France Télévisions au Festival Cinébanlieue et le Grand Prix de l’Urban Film Festival. Ces honneurs ne sont pas de simples accolades, mais la reconnaissance de son don à captiver un auditoire éclectique.

Sa dernière œuvre cinématographique, La Sirène se marie, que je vous présente aujourd’hui va, j’en suis persuadé, séduire les spectateurs du 40e Festival Vues d’Afrique à Montréal. Produit par Nolita Cinéma, ce court métrage est une ode à l’amour et à la liberté, tissant dans sa trame la mythologie subliminale des sirènes, ouvrage se dessinant progressivement à travers  une romance contemporaine et captivante.

la signature artistique du cinéaste est un savant mélange de réalisme et de merveilleux, convie le public à s’immerger dans des univers qui bousculent les normes et éveillent l’imaginaire.


Ajraoui confirme, avec ce film,  que le cinéma transcende le simple divertissement; c’est un medium émotionnel puissant, propice à la réflexion.


Ophélie Bau (Jeanne), Dali Benssalah (Jamel) - Copyright ©Nolita

Ecoutez le chant des sirènes

Tu vois je n’ai pas oublié

 

La Sirène se marie nous invite à plonger dans les eaux troubles d’une relation chaotique, à explorer les profondeurs des sentiments et à ressentir les  émotions transgressives de Jamel face au mariage de celle qu’il aime.  Ce court-métrage nous ensorcelle et nous laisse avec plus de questions que de réponses.

La fin du court-métrage La Sirène se marie est à la fois poignante et énigmatique, comme une un saut dans le vide ou seule la mer pourra laver les affronts du cœur…

 

Un court-métrage qui mérite l’attention non seulement des amateurs de cinéma mais aussi de tous ceux qui s’interrogent sur les caprices de l’amour et les regrets  aussi, comme le chantait Yves Montand sur les vers de Jacques Prévert :

 

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

les souvenirs et les regrets aussi

et le vent du nord les emporte

dans la nuit froide de l’oubli

Tu vois je n’ai pas oublié…


Sélectionné au  Festival du Film International Vues d’Afrique se déroulant du 11 au 21 avril 2024 - Megaplex Guzzo marché central.

 

La Sirène se marie

Réalisé par : Achraf Ajraoui

Scénario de : Achraf Ajraoui

Produit par Nolita Cinéma

Avec Dali Benssalah (Jamel), Ophélie Bau  (Jeanne), Homayoun Fiamor (Djibril)

Et aussi  Flore Hamidani, Albert Delpy, Sofia Elouardi, Roman Fialek, et Anne-Sophie Picard

 

Famille de Jamel dans le film - Copyright ©Nolita

858 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Guest
Apr 09

bel article ☀️

Like
bottom of page