top of page
  • Photo du rédacteurMarie Ange Barbancourt

HITMAG - N°1 New

Dernière mise à jour : 2 juil.

Dans la chaleur de HITMAG

 

Par Marie Ange Barbancourt

Rédactrice en Chef et Directrice du développement Diamont History Group

 

C’est dans la chaleur estivale, que nous avons décidé de vous sortir HITMAG. Il s’en est passé des choses depuis le début de l’été, le monde est bouillonnant à tous les points de vue, que ce soit du côté artistique, que ce soit sur la scène mondiale, tant au niveau politique que géopolitique. Il y a de grands remous qui nous interpellent, on fait une prière pour que ce  galimatias qui sévit autour du monde et qui menace notre équilibre  ne nous fasse pas oublier que l’esprit  a besoin de survivre à travers les mots, à travers l’image, à travers le son.


La Musique : langage universel que l’on retrouve chez tous les peuples, qu’ils soient dans une grande souffrance ou dans une grande joie.  On a qu’à penser à la naissance du blues apparu sur les grandes plantations à l’époque esclavagiste. Un chant qui en guise de cri exprimait la souffrance des esclaves noirs aux Etats-Unis tout en leur donnant la force pour accomplir de durs labeurs, le blues qui était en même temps un outil d’espoirs.  Que dire de ces  femmes  qui chantent  en cachette  dans des pays  où elles sont frappées d’interdits de toutes sortes, où elles n’ont pas la possibilité  de se mouvoir  parce que  la politique des hommes, les en empêche.  Je pense  à ces femmes qui ne seront jamais comme notre héroïne Crazy Ash ou qui  n’auront jamais l’opportunité d’aller voir un spectacle  à la manière de Crazy.



Je pense à ce jeune homme de 22 ans exécuté publiquement en 2022 en Corée du Nord pour avoir écouter et partager la musique produite en Corée du Sud (dite interdite par le régime en place au Nord) Un geste qui nous laisse sans voix.  Et quand on y pense, il nous fait apprécier cette précieuse liberté d'écoute et de partage que nous avons dans notre monde.

Je pense à ces hommes, ces femmes qui sont aux combats, et qui ont pour toute joie leurs petites radios transistor  pour avoir cet exutoire qu’est la musique.


La musique sauve, apporte la joie, rassure et fait même office d’espérance, on le sait.

Je rends hommage à tous les interprètes, auteurs-compositeurs  (compositrices), à tous les musiciens du monde,  à celui tout à fait inconnu qui laisse ouvert le coffre de sa guitare pour avoir quelques pécules à l’entrée d’un métro ou au coin d’une rue qui fait résonner quelques notes que l’ouïe attrape ne serait-ce que quelques  secondes.  À la radio, un organe essentiel qui nous accompagne en voiture sur un court ou long chemin. 

Au fait, qu’elle nous arrache une larme ou un sourire, la musique est ce bien que nous partageons tous.

 

Fnalement, je pense à tous ces artistes, porteurs d’espoir qui par leur musique, véhiculent une pensée, un éditorial, une position, un engagement.

 

Bref ! Je salue tous les musiciens du monde pour cette profession de foi.

 

Laissez-moi terminer par quelques mots d’une chanson écrite par notre grand Parolier  Luc Plamondon, tiré de  « Hymne à la beauté du monde », merveilleusement interprétée par une icône de la chanson québécoise, Diane Dufresne et reprise par d’autres.


« Ne tuons pas la beauté du monde, ne tuons pas le chant des oiseaux, Ne tuons pas le bleu du jour …»

 

Vous avez entendu !… C’est le son de HITMAG !  La Musique: Un point c’est tout !



21 393 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

4 Comments


Guest
Jul 01

Un personnage incroyable Crazy Ash hâte de lire la prochaine . Un beau Magazine

Like

Guest
Jul 01

Super personnage Crazy, j'adore

Like

Guest
Jul 01

Très beau magazine.

Like

Guest
Jul 01

je ne trouve pas la chanteuse hash sur le net

Like
bottom of page