top of page
  • Photo du rédacteurSerge Leterrier

Chronique de Cannes 2

Chronique de Cannes

Au commencement… Le 7e art créa la Terre cannoise !

 

Par Serge Leterrier

 

Le Premier Acte

 

Le 14 mai, le tapis rouge, ruban de velours sur les marches de Cannes a accueilli sous ses projecteurs un bon nombre de célébrités. Comme chaque année Les étoiles du cinéma, vêtues de robes somptueuses et de smoking, (blanc pour Omar Sy) ont monté les marches du Grand Théâtre Lumière.  Leurs sourires vont pendant 10 jours  illuminer la Croisette parée de ses mille feux. Une excitation palpable pour ces deux premiers jours de festival, sous un temps particulièrement menaçant.


Camille Cottin dans Stillwalter - Copyright 2021 Jessica Forde / Focus Features, LLC.

La cérémonie d’ouverture a débuté dans les fastes et  l’élégance de l’actrice française Camille Cottin, maîtresse de cérémonie, qui a captivé le public par sa grâce et son charme. Une véritable égérie portant une longue robe de velours vert au séduisant décolleté signée Dior. Cette création a été imaginée par Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de la maison Dior depuis 2017.

La  maitresse de cérémonie Camille Cottin, a déclaré sans ambages, lors de son discours d’ouverture :

 

« Dans ce monde, le jour et la nuit se confondent. On part en projection très tôt le matin, sans avoir dormi et on donne ses rendez-vous professionnels en pleine nuit sur une plage qui porte le nom d’une marque, c’est normal… Je précise que les rendez-vous professionnels nocturnes dans les chambres d’hôtel des messieurs tout-puissants ne font plus partie des us et coutumes du vortex cannois, suite à ladoption de la loi #MeToo. Et on s’en félicite… »

 

Comme Marie Ange Barbancourt l’a relevé dans la première chronique,  des applaudissements nourris ont  retenti lorsque Meryl Streep, icône du cinéma, a reçu, des mains de Juliette Binoche émue, la palme d’or d’honneur pour sa carrière exceptionnelle. Cette grande Dame du cinéma avait déjà conquis Cannes en 1989 avec son prix d’interprétation féminine pour le film Un cri dans la nuit.

 

Le Deuxième Acte

 

Le film d’ouverture, Le Deuxième Acte de Quentin Dupieux, a transporté les spectateurs dans un univers surréaliste. Les rires ont fusé, les émotions se sont entremêlées, et le rideau s’est levé sur un bijou de comédie comme l’a si bien noté le magazine Première..

 

Le Deuxième Acte nous a plongé dans un univers décalé, où l’absurde se mêle à la réalité. Les spectateurs, bien assis dans  leurs sièges, ont été  complètement emportés dans cette comédie folle en jeux de miroirs sur le thème du cinéma.

Léa Seydoux, Vincent Lindon, Raphaël Quenard, et Louis Garrel ont traversé l’écran, portant le fardeau d’un tournage chaotique, imaginé par le réalisateur. Les dialogues sont débités d'une façon hallucinante, souvent déconcertants et  ont provoqué des éclats de rire, voire des sourires complices et complexes. Le public a oscillé entre perplexité et fascination.

Pour certains critiques Quentin Dupieux a retrouvé sa magie, celle qui avait fait de Au poste!  un succès. D’autres, plus sceptiques, se demandent encore si l’improbable peut être génial. Mais tous s’accordent sur une chose : Le Deuxième Acte est, comme je l’avais précisé dans mon article sur ce même blog, un coup d’audace, une expérience unique pour les acteurs comme pour les spectateurs.


L'Acte du jour

 

Le 77e Festival de Cannes a effectivement commencé, promettant des jours de découvertes, de controverses et de célébrations. Les cinéastes du monde entier se préparent, dans la fébrilité de l’instant, à projeter leurs œuvres, tandis que les critiques affûtent leurs plumes licencieuses pour certains et élogieuses pour d’autres… Il en va ainsi des échos de la Croisette.

 

Les soirées prestigieuses se peaufinent, organisées par des grandes marques telles que Paco Rabanne, Chopard, Forbes et Vanity Fair, Magnum, Naomi Campbell, AMFAR et Léonardo DiCaprio...

 

Que réserve cette édition ? Quelles étoiles brilleront le plus fort ? Le suspense est  à son comble, alors que Cannes vibre au rythme du cinéma.


« Mesdames, messieurs, chers invités, chers amis, bienvenue au 77ème Festival de Cannes » Camille Cottin


Ouverture du 77e Festival de Cannes - Crédit Vidéo - RTBF Info

 Site RTBF Info : https://www.rtbf.be/info/



Sélection officielle :

Parmi les 2500 films soumis, ceux sélectionnés pour la Palme d’or seront projetés au Grand Théâtre Lumière jusqu’au 25 mai.

2 574 vues3 commentaires

Posts récents

Voir tout

3 commentaires


Invité
18 mai

Merci pour vos chroniques

J'aime

Invité
17 mai

Heureuse Marie-Ange, ton bonheur se reflète dans ton regard sur ce Festival. Bon, chanceuse. Pour qui apprécie le cinéma, quelle joie!

J'aime

Invité
17 mai

Cannes un jour, Cannes toujours ! 😀

J'aime
bottom of page