top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

ROSE HIPP’

Après Rome, Stockholm, Munich, Prague et Barcelone, Rose Hipp’, la nouvelle collection signée Feel-Style et Irina Yurchenko achève sa tournée des podiums à Paris. Quand le lin européen labellisé Oeko Tex European Flax redessinent la mode.



La photographe et modèle Kateryna Sikolenko Salloum en Rose Hipp’ (Photo : Jean-Marie Boyer)

Avec leur nouvelle collection Rose Hipp’, Feel Style, dirigée par Anna Massoulier, et la créatrice Irina Yurchenko nous plongent « dans un univers mêlant la fraîcheur et l’élégance naturelle des rosiers sauvages (rosehip en anglais) à l’exubérante symphonie de couleurs des mouvements hippie. » A travers leur collaboration, les deux créatrices continuent de magnifier le lin, tant dans des textures que dans des couleurs inédites, et toujours 100% naturelle.


Anna Massoulier (photo : Jean-Marie Boyer)

Le nom de cette nouvelle collection, Rose Hipp’, « trouve son origine dans l’églantier. La fleur est très jolie » avoue Anna Massoulier, « et quand on sèche les fruits d’églantier, c’est un peu fripé. Et donc, ça renvoit déjà au lin. » Hipp’ renvoit à Hippy. « A la base de cette collection, on a pris le lin qui ressemble à du nîmes. En fait, c’est 100% lin, mais visuellement, c’est comme du jean. » Jeans pantalons, jupes, vestes et manteaux, tous sont en lin… mais les yeux voient du jean !


Des vêtements écologiques en lin européen

La nouvelle collection est labellisée, d’une part, Oeko Tex 100, et reconnue écologique, de la production à la transformation finale, en raison du lin qui est une fibre sans toxine et, European Flax d’autre part puisque le lin vient d’une usine européenne, installée depuis deux cents ans en Biélorussie, usine qui travaille aussi le lin belge et français, ce dernier étant habituellement retravaillé en Inde.

« Le lin ne demande pas d’eau, même sans être bio, ni de maturateur, comme pour le coton. Je voulais quelque chose de facilement « drapable » » nous confie Anna Massoulier, « En plus, je ne travaille qu’avec le lin lavé, c’est-à-dire que lorsqu’on a produit les vêtements, on les met dans les tambours, ces grosses machines avec des billes en céramique et des enzymes achetés en Allemagne. Ce lin lavé se repasse plus facilement, il se drape plus facilement et ne se froisse presque pas. C’est la qualité du touché aussi parce qu’il est beaucoup plus soyeux. »



L’actrice et danseuse Ekaterina Khamraeva lors du défilé Rose Hipp’ (photo : Jérôme Decourcelles / DHG)

Lors du défilé présenté à l’Espace Harposphère, à Paris (12ème), événement organisé avec la collaboration de Diva France, on a pu remarquer, parmi les mannequins, la présence de Aimie Bureu, Miss Diva France 2023 et de Manon Morin Peteuil, sa 2ème Dauphine, qui ont porté avec talent les vêtements présentés, aux côtés de l’actrice et danseuse Ekaterina Khamraeva ou encore la photographe et modèle Katya Sikolenko Salloum…


Quelques photos de la nouvelle collection Feel Style


Aimie Bureu, Miss Diva France 2023 (photo : Jean-Marie Boyer)

Manon Morin Peteuil, 2ème dauphine Diva France 2023 (Photo : Jean-Marie Boyer)



4 707 vues1 commentaire

1 comentario


Invitado
13 nov 2023

Merci, Jérôme Decourcelles, pour cet article détaillé, illustré de belles photos.

Me gusta
bottom of page