top of page
  • Photo du rédacteurKoua Faustin André Cédric

Rolf Nguie

BIO

C’est à Brazzaville, en République du Congo, que Rolf Nguie voit le jour le 20 janvier 1994. Il est l’aîné d’une fratrie de 10 frères et sœurs. Son père est alors étudiant et deviendra gendarme, sa mère commerçante sur les marchés. Ses parents divorcent trois ans après sa naissance, il est alors confié à la garde de son père comme le veulent les règles coutumières. Pendant ses études primaires, à Pointe-Noire, il se passionne pour les arts martiaux inspirés par les films américains. Après son bac, il se forme en management des unités commerciales chez Electra (Canal+). Il poursuivra en tant que professeur de taekwondo à l’École Française Charlemagne et comme intervenant pour des pièces de théâtre.




C’est étudiant au lycée Victor Augagneur de la ville océane, que Rolf Nguie commence une formation théâtrale. Dès 2010, il se perfectionne auprès de Jack Percher. Il est alors distribué dans plusieurs pièces, dont « Le destin glorieux du Maréchal Nikon Nniku » qui sera présentée en France à Angers, exactement, en 2013. Au théâtre « À la carte » de Pointe-Noire, on le voit encore dans « Un dîner bien tranquille » (2015/16) avec Jehf Biyeri, « Le long voyage du pingouin » (2018) avec Selma Mayala, « L’odyssée pour une tasse de thé » (2019) avec Alex Guenin. À cette époque, il est sur scène dans plusieurs pièces « Mhoi Ceul » (2017) une comédie de Bernard B. Dadier, « La fille du bistrot » (2019) de Elie Liazéré ou « L’or des femmes » (2019) de Aimée Mambou Ngali.

Pour le cinéma, Rolf Nguie débute avec le rôle principal dans le court métrage « Le nettoyeur » signé Arny Pixel en 2019. Il est ensuite distribué dans « Parcours » (2020) de Saïd Bongo, « Mon trésor » (2021) de Rodrigue Ngolo et « Drill, ready to fight » (2021) d’Aristide Okombi.

Sans nul doute, Rolf Nguie s’impose pas à pas comme l’un des meilleurs acteurs congolais de sa génération. Dans les années qui viennent, il sera sûrement le fer de lance des artistes qui feront briller le cinéma d’Afrique (et d’ailleurs).


© Philippe PELLETIER actuellement son conseiller culturel.




149 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 comentário


Convidado:
04 de out. de 2023

☀️☀️

Curtir
bottom of page