top of page
  • Photo du rédacteurMarie Ange Barbancourt

On ne rit plus à Montréal!

On ne rit plus à Montréal !

 

Par Marie Ange Barbancourt

Rédactrice en Chef des Magazines Diamont-History-Group

 

Un grand choc émotionnel pour l’industrie  culturelle, le Festival Juste pour rire  à Montréal n’aura pas lieu cette année. Une  annonce qui rend l’avenir incertain pour cette entreprise culturelle devenue une grande institution du Québec.



Le Festival  est quasi en banqueroute. Les experts disent que c‘était prévisible. Il n’en demeure pas moins que justement si c’était prévisible pourquoi n’a t’on pas mis assez de remblais pour parer les chutes dans la falaise ?

Ça nous remet en plein sous le nez tout le manque d’empressement des pouvoirs publics pour garder nos industries culturelles en santé.  Un symptôme qui cache l’état réel de la culture qui est aux abois dans tous les domaines.

 

Une triste manchette pour la Une.

 

Juste pour rire a annulé l’édition 2024 du Festival avec une mise à pieds de 75 membres du personnel. Le groupe se met sous la protection de la loi sous la faillite et l’insolvabilité du Canada  et annonce qu’il doit faire une restructuration, mais  souhaite revenir en 2025 tout en se magasinant des acheteurs potentiels ou des investisseurs. 

Ce porte-étendard du rire à Montréal né en 1983 (Festival Juste Pour rire, Just for laugh Créé en 1985) appartient depuis quelques années à un trio: Evenko, Bell, et Creative Artists Agency basé à Los Angeles.

 

Si Juste pour rire attribue ses mésaventures aux changements importants dans le monde du divertissement dans un contexte post-covid, la numérisation de la culture, sans oublier bien des tourments internes,  c’est aussi dû à un manque d’intérêt  ambiant pour garder en vie les grands évènements à Montréal .

 

Un Festival majeur et chef de file dans son domaine au niveau mondial. L’an dernier 1.2 millions de visiteurs, 120 000 spectateurs en salles avec des dizaines d’activités.


Les Arts de la rue sont des attractions majeures du festival, des spectacles de théâtre , des spectacles d’humoristes en salles, des émissions, des tournées de spectacles etc.  Toutes ces annulations vont affaiblir tout un système autour de ce Festival qui est aussi un moteur économique pour La ville.  Hotels, restaurants, tourisme, petits commerces aux alentours vont en pâtir. Force est de constater que la perte sera grande,  le Groupe Juste pour rire générait des retombées de plusieurs dizaines de millions. 

 

Les Spectacles annulés dur coup !

 

Certains artistes ont décidé de ne pas baisser les bras en s’organisant pour que leur spectacle ait lieu.  Vaut mieux se renseigner avant d’annuler. C’est une histoire à suivre.

Toujours est-il, ceux qui ont des billets pourront se faire rembourser à partir des points de vente ou via les sociétés qui gèrent les cartes de crédit.

 

Montréal ne nous fait plus rire et ça c’est triste. Espérons que le milieu culturel qui vit déjà sous respirateur n’aura pas d’autres mauvaises nouvelles.

 

Qui viendra au secours de ce Festival ?

Espérons que ce n’est pas le prélude d’un coup de grâce pour ce n° 1 de l’humour au niveau mondial

 

Été 2024 Juste pour rire et Just for laughs n’auront pas lieu ! L’été ne sera pas pareil !




 

1 985 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page