top of page
  • Photo du rédacteurSerge Leterrier

Mauro John Capece

Mauro John Capece -

L’artisan du cinéma

 

Un article de Serge Leterrier

 

« Le cinéma est une fenêtre sur l’âme, un moyen de révéler les vérités cachées derrière le voile de la réalité quotidienne. » Mauro John Capece


Dans cet article, je vous laisse découvrir un artisan du cinéma dont l’œuvre est une exaltation de la vie capturée à travers son objectif. En suivant l’artiste nous nous immergeons progressivement dans un univers cinématographique qui n’a de cesse de repousser les limites de la narration visuelle, en quête d’une vérité plus profonde, plus forte que celle que l’on peut saisir au premier regard. Un véritable  maître conteur qui  nous invite à explorer les nuances de l’être à travers ses œuvres, véritables fresques où se mêlent émotions,  passion, art et surtout humanité. Tel est  le scénariste, réalisateur, directeur de la photo Mauro John Capece que je vous présente, aujourd’hui, dans Diamond Média Blog.


Mauro John Capece (cannes 2023) crédit photo : ©Benoit Joseph

« Le cinéma est l’art de sculpter le temps, de capturer l’éphémère et de le rendre éternel » Mauro John Capece

 

Ce réalisateur est un explorateur de l’imaginaire, dans le sens le plus noble du terme, un défricheur de vérités intérieures, un créateur d’œuvres cinématographiques singulières qui dissout les frontières entre le réel et l’invisible, captivant son audience dans des excursions sur cet arbre des possibles, frontière d’où émerge les mystères de l’être en son devenir. Découvrir l’univers de Mauro John Capece, c’est aussi côtoyer ses muses et se sentir  emporté, avec elles, dans  une  quête d’authenticité.

Nous ressentons dans cette authenticité la sincérité de l’expérience vécue. Chaque création est une immersion dans les profondeurs de l’esprit humain, abordant des thèmes fondamentaux tels que l’amour, le deuil, la dualité et la découverte de soi. Sa démarche est naturelle, dénuée de tout artifice ou compromis. Il ose remettre en question les normes établies, bouleverser les attentes et éclairer les vérités les plus obscures.

 

Son art a été loué pour sa finesse visuelle et son habileté à manipuler la lumière. Son film magistral, “La Scultura”, où se rencontrent tragiquement une prostituée et un sculpteur, a reçu les éloges de la critique internationale. Le Festival du film indépendant de Philadelphie lui a attribué le prix du meilleur film étranger, marquant le début de sa renommée internationale.

 

Une  Trilogie Captivante

 

« Je ne raconte pas simplement des histoires ; je cherche à peindre des émotions, à créer des symphonies visuelles qui résonnent avec l’âme du spectateur. »  Mauro John Capece

 

Sa trilogie cinématographique est en tout point captivante ; elle trouve le reflet de ses perceptions et de ses ressentis :

 

  • La Scultura (2015) : Ce film explore la relation complexe entre une prostituée et un sculpteur. Les émotions brutes et les désirs inassouvis se mêlent dans un ballet visuel saisissant.

  • SFashion (2017) : Le deuxième volet de la trilogie, SFashion, plonge dans l’univers de la mode et de l’obsession de la beauté. Capece nous confronte à la superficialité de l’industrie de la mode tout en explorant les désirs et les frustrations de ses personnages.

  • La Danza Nera (2020) : Le dernier opus de la trilogie, La Danza Nera, met en scène une danseuse énigmatique et un maire brillant et puissant qui se présente aux élections législatives.  Un puissant thriller. Le film oscille entre mystère et passion, avec des performances brillantes de Corinna Coroneo, Franco Nero et Flavio Sciolè.


Mauro John Capece

L’homme qui danse avec les mots

 

Mauro John Capece n’est pas seulement un fabuleux cinéaste, il est aussi un artisan des mots. Dans le domaine de la littérature, il a démontré une habileté remarquable à construire des récits captivants. Ses œuvres littéraires, telles que “Banana Gin” (2001), “Freaks” (2002), “Twin Towers Generation” (2002), “Lontano da Come” (2005) et “Terrorism!” (2008), sont des explorations profondes de la condition humaine, marquées par une écriture fluide, une prose poétique sur des thèmes provocateurs. Il écrit, comme il le ressent et puise au plus profond de lui cette force extraordinaire du vivant. J’ai pu m’en apercevoir, il y a quelques jours, au travers de  questions données, pour un autre article et des réponses reçues qui ont largement dépassé le cadre formel d’un entretien. Les mots de Mauro John Capece sont source de discernement, de maturité d’ouverture d’esprit et de grande sagesse face aux affres de l’existence.  Il s’inscrit dans un jeu de miroir dont il a la maitrise et la conscience.

Ces livres sont de ceux-là, divers dans leurs sujets mais unifiés par leur intensité émotionnelle. Ils offrent un aperçu de l’esprit complexe et créatif de Mauro John Capece, révélant un talent qui transcende les formats  culturels que nous percevons habituellement.

 

Banana Gin : Un cocktail littéraire d’exotisme et de réalité.

Freaks : Les marginaux au cœur de la société.

Twin Towers Generation : Une génération marquée par l’histoire.

Lontano da Come : La quête d’identité à travers le temps et l’espace.

Terrorism ! : Une plongée dans les abysses de l’extrémi


Mauro John Capece avec la productrice Marie Ange Barbancourt, le producteur Vronsky Bélizaire et l'actrice Italienne Corinna Coroneo (Cannes 2023) Crédit photo - ©Benoit Joseph

En conclusion, Mauro John Capece incarne l’essence même de l’innovation et de la créativité dans le monde du cinéma et de la littérature. Son parcours, de l’enfance baignée par les eaux de l’Adriatique aux salles obscures des festivals internationaux, témoigne d’une quête incessante de l’excellence artistique. Mauro John Capece, avec sa caméra et sa plume, continue de capturer l’humanité dans toute sa diversité, nous offrant des œuvres qui défient le temps et enrichissent l’âme. Son héritage est, pour moi, un testament à la puissance transformatrice de l’art, et son avenir, un horizon infini de possibilités narratives à explorer et à vivre par les biais de toutes ses histoires.

 

Mauro John Capece est un architecte de l’imaginaire qui  sculpte ses aventures visuelles en défiant notre perception de la réalité. Une bien belle réponse à la vie !

 

Teaser Unlucky to Love You son dernier film



Vous pouvez retrouver la filmographie ainsi que les deux derniers films (Reverse (2021) Unlucky to Love You (2023)), de Mauro John Capece sur son site :


Mauro John Capece - (gracieuseté du cinéaste)

6 461 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page