top of page
  • Photo du rédacteurSerge Leterrier

Festival de télévision de Monte-Carlo III

Festival de télévision de Monte-Carlo III

Un festival au cœur de l’innovation : L’ère des métamorphoses…


Par Serge Leterrier

 

Troisième partie : de 2000 à 2024


« Le Festival de Télévision de Monte-Carlo a toujours su anticiper les tendances à venir dans la production télévisée, analysant les codes narratifs et récompensant les meilleurs programmes. » (Source : https://monaco-hebdo.com/)

 

Nous voici arrivés presque à destination pour ce troisième volet consacré au Festival International du Film de Monte-Carlo et à son histoire. Il nous reste néanmoins 24 années à parcourir, au cours desquelles s’est déroulé l’une des plus grandes révolutions culturelles à l’échelle du monde. Je vous invite donc, une nouvelle fois, à boucler votre ceinture. Nous allons commencer notre téléportation en ajustant notre ligne temporelle sur le XXIe siècle. Je vous souhaite un très bon voyage au sein de la capsule Diamond Média Blog et quittons, dès à présent, ce XIXe siècle pour entrer dans  l’ère des métamorphoses.


Affiche Post Covid - Photo - Crédit Photo ©Festival de télévision de Monte-Carlo

De 2000 à 2009


Le Festival de Télévision de Monte-Carlo, situé au cœur de Monaco, s’est illustré en 40 ans sur la scène internationale de la télévision, marqué par des transformations majeures et des moments incroyables. le Festival, durant toutes ses années a su s’adapter aux tendances changeantes de l’industrie. Malgré les défis, il a maintenu son rôle fédérateur, rassemblant des professionnels, des fans et des stars du monde entier, tout en célébrant l’excellence et récompensant les talents exceptionnels. Voici la suite de cette histoire initiée par le Prince Rainier III en personne.

 

L’ère des métamorphoses

 

Le 21ème siècle, a été marqué par l’arrivée de la haute définition et l’expansion des écrans géants. Il  a vu le DVD dominer et la révolution numérique transformer notre relation avec la télévision. Les années 2000 ont consacré le genre des séries, avec des œuvres comme Soprano, Desperate Housewives, Grey’s Anatomy et Lost, faisant de Hollywood le paradis des auteurs. des séries qui ont attiré de nouveaux publics, avec une tendance vers les enquêtes policières scientifiques comme CSI, Bones ou encore NCIS et la médecine aussi avec notamment Dr House, ainsi que le retour du feuilleton. De nouveaux genres de feuilletons sont apparus, axés sur l’action et le fantastique. Ces séries à succès ont été lancées à Monaco.

L’événement, soutenu par les studios américains, est le lieu privilégié de ces séries, accueillant les équipes des plus grands succès transatlantiques. Les plus  populaires comme 24 Heures chrono et Desperate Housewives défilent à Monte-Carlo, attirant la presse européenne. L’élite de la télévision internationale se rassemble autour des programmes inédits présentés au Grimaldi Forum. Le Festival a célébré son 40ème anniversaire en honorant des personnalités éminentes du petit écran, et l’année à été marquée par une compétition de haut niveau, présidée par l’actrice américaine Tippi Hedren pour les Mini-séries et le scénariste producteur et acteur britannique Bryan Forbes pour les Films de Télévision.

 

Le Festival, pour ce 40ème anniversaire, a enrichi le Marché International du Film TV avec une nouvelle section « Formats ». Ces émissions tendance, modulables, exportables et duplicables ont stimulé la participation des professionnels et ont permis d’établir un nouveau record du nombre d’acheteurs. Le festival a ainsi démontré sa capacité à anticiper les tendances futures, notamment la télé-réalité, qui est devenue le point de repère du divertissement. Les conférences sur le sujet ont rencontré un succès surprenant à Monte-Carlo où les professionnels ont débattu de l’avenir de la télévision en pleine mutation.

 

En 2002, l’événement a opté pour une nouvelle configuration, se positionnant la première semaine de juillet avec une programmation de plus en plus qualitative. Les événements publics ont permis aux fans de se rapprocher des stars, et des sommités comme Ted Turner ont été honorées. Le Festival a brillamment réussi son passage dans le nouveau millénaire.

 

Le 6 avril 2005 restera gravé dans les mémoires comme une date mémorable, marquant la 45ème édition d’une cérémonie particulière qui a été assombrie par la perte de S.A.S. le Prince Rainier III. Le Festival, privé soudainement de son fondateur royal, a rendu un hommage poignant lors de la cérémonie d’ouverture. L’événement s’est déroulé dans une atmosphère empreinte de nostalgie et d’émotion.


Affiche 2005 ©Festival de télévision de Monte-Carlo

De 2010 à 2019


La décennie 2010 a marqué une révolution dans le monde de la télévision avec l’émergence du streaming, du replay et du téléchargement sur Internet. Des plateformes comme Netflix ont conquis le monde, diversifiant l’offre et introduisant de nouveaux acteurs dans le paysage audiovisuel. Netflix qui, en moins de dix ans, a conquis le monde avec un nombre d’abonnés payants approchant le chiffre impressionnant de 160 millions. Il faut désormais compter avec ces plateformes, nouveaux acteurs du paysage audiovisuel, comme Hulu, Amazon Prime Video, Apple TV+ récemment, ainsi que Disney+ et HBOMax.

Les séries sont devenues le genre dominant, avec des œuvres marquantes comme Game of Thrones et La Casa de Papel. De nouvelles régions planétaires, comme le Québec et la Scandinavie, ont produit des séries à succès comme The Killing, confirmé par la série Borgen.

 

Le Festival de Monte-Carlo a réorganisé ses catégories, regroupant les films TV, les mini-séries et les séries comédies et dramatiques sous la seule catégorie « Fiction ». Un jury unique sélectionne les meilleurs programmes parmi une sélection restreinte de 9 œuvres. Le Prix Spécial du Prince Rainier III, décerné aux meilleurs documentaires environnementaux, est devenu une catégorie à part entière. Ces changements ont permis au Festival d’enregistrer plus d’inédits présentés au public et à la presse internationale. En 2010, le Festival a célébré son demi-siècle d’existence avec des événements mémorables, marquant le début d’une nouvelle ère pour Monte-Carlo, reconnu mondialement comme un bastion de la création et de la production audiovisuelle.

 

Le  streaming a vu le Festival accueillir une multitude de séries, de Glee à La Casa de Papel. Les studios américains, les sociétés de production et les chaînes de télévision du monde entier considèrent le Festival comme une plateforme de travail, y compris les nouvelles entités comme Amazon Prime Video. Les fans se précipitent en Principauté pour rencontrer les vedettes lors des « Rendez-vous du Festival ». Le Festival, précurseur, prime chaque été les nouveaux talents et dévoile les futurs foyers de la création internationale. La production de séries a augmenté dans le monde entier, notamment au Japon, en Afrique du Sud, dans les Balkans, en Corée du Sud et en Amérique latine, avec une demande dépassant largement l’offre. Jamais autant d’argent n’a été dépensé pour produire des fictions en série.



De 2020 à 2023

 

L’année 2020, marquée par la pandémie de Covid-19, a vu la télévision devenir essentielle pour accompagner et divertir les téléspectateurs pendant les confinements, avec une durée d’écoute quotidienne atteignant presque 4 heures. La télévision a rassemblé les gens, avec un retour à ses origines de source d’information en temps réel. Cependant, la « Peak TV », période d’abondance de la production télévisuelle, a été freiné, avec une baisse de la production de séries américaines. Le secteur du divertissement s’est arrêté, avec les acteurs ne tournant plus et ne voyageant plus. Le Festival de Télévision de Monte-Carlo, préparant son 60ème anniversaire, a dû annuler l’édition 2020. La fête a été ainsi reportée.

 

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo, au début de cette décennie, met l’accent sur les plateformes de streaming qui surpassent les chaînes traditionnelles. La pandémie a stimulé ce mode de diffusion et les habitudes de consommation se tournent vers le binge-watching (Le pouvoir de regarder une série sans s’arrêter). Les plateformes continuent à créer des programmes distinctifs et des séries originales présentées en avant-première à la compétition des Nymphes d’Or. Malgré les restrictions dues à la pandémie, le Festival retrouve son pouvoir fédérateur, attirant de nouveau le public et la presse internationale.

 

Au cœur de l’ère du streaming, le festival a accueilli des représentants de toutes les séries qui ont marqué le temps, inscrivant définitivement le Festival dans la tradition hollywoodienne. Le Festival, créé en 1961, est devenu le reflet de la création télévisuelle et s’est imposé comme la référence du secteur. Darren Star, célèbre scénariste, réalisateur et producteur américain, recevra en 2020 la plus haute distinction du Festival, la Nymphe d’Honneur. Le Festival a fait évoluer sa compétition, ne décernant désormais que six prix dans le genre Fiction et quatre prix dans la catégorie Actualités. La cérémonie de remise des prix présentera une animation technologique holographique unique, permettant aux lauréats absents d’interagir de manière futuriste grâce à une technologie 3D.

 

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo, en 2022, a introduit une nouvelle distinction : la Nymphe d’Or du Meilleur Espoir International, récompensant le talent émergent d’un artiste. L’ascension des plateformes de streaming est indéniable, et le Festival présente en ouverture une production signée MGM. Les programmes en compétition sont diffusés en exclusivité à la presse et au public. Le Festival propose des conférences et des tables rondes sur la production internationale, les nouveaux formats, les nouvelles plateformes, et l’éco-responsabilité dans les productions.

En 2023, les prévisions restent optimistes avec une courbe de production télévisuelle toujours ascendante. La multiplication des offres et la consommation non linéaire de contenus transforment le marché de l’audiovisuel. Le Festival de Monte-Carlo met en lumière l’impact de ces mutations à travers un cycle de conférences. On discute de la place de l’Intelligence Artificielle générative dans la création de contenu, des dernières tendances et opportunités pour les producteurs de séries TV, du futur des documentaires, de la nouvelle vague des coproductions, et des défis à venir pour les diffuseurs, les streamers et les distributeurs. La production audiovisuelle de demain se dessine à Monte-Carlo.

L’emblématique soap américain, Les Feux de l’Amour, a célébré son demi-siècle au Festival. Une soirée mémorable a été organisée autour du sublime lagon du Monte-Carlo Bay & Resort. Les vedettes ont foulé le tapis bleu, nouvelle image de communication du Festival. Josh Duhamel, star de Transformers, a remporté l’applaudimètre.

 

Le Festival de Télévision de Monte-Carlo en 2023 sera marqué par des moments inoubliables. Le jeune acteur Timi-Joy Marbot recevra une Nymphe d’Or pour son interprétation remarquable dans Le Colosse aux pieds d’argile. C’est la première fois que le jury récompense un talent et non un programme. Dans la catégorie News et Documentaires, The Man who played with fire est sacré Meilleur documentaire, et le prix spécial du jury est attribué à Nazarin. Howard Gordon, célèbre producteur et scénariste hollywoodien, recevra la plus haute distinction du Festival, la Nymphe d’Honneur. L’année 2023 sera également marquée par une grève historique des scénaristes d’Hollywood, qui réclament une meilleure rémunération dans cette industrie bouleversée par l’avènement du streaming. Les tournages sont mis en pause, et on imagine déjà les répercussions considérables sur le marché des productions 2024.


Affiche 2023 ©Festival de télévision de Monte-Carlo

 2024

 

« Depuis 63 ans, la Principauté de Monaco accueille son propre Festival International de Télévision. Studios, chaînes de télévisions, plateformes digitales et célébrités se réunissent pendant plusieurs jours dans un cadre idyllique, pour promouvoir leurs programmes auprès de la presse et du public et concourir pour la prestigieuse compétition des Nymphes d’Or. »

 

Le 63e Festival de Télévision de Monte-Carlo, qui s’est déroulé du 14 au 18 juin 2024, a été un très bel événement. Il a débuté avec un tapis turquoise déployé pour accueillir les stars des séries TV, dont Simone Ashley de La Chronique des Bridgerton et Michael Weatherly de NCIS. L’événement a également présenté en avant-première mondiale la série The Gray House.


Affiche 2024 ©Festival de télévision de Monte-Carlo


10 552 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Guest
il y a 7 jours

Toujours très intéressant vos artickes🙏

Like
bottom of page