top of page
  • Photo du rédacteurAnthony Xiradakis

10 jours à Venise

Si La Mostra m’était contée !

Le plus ancien festival international de cinéma du monde.


Anthony Xiradakis

 

Mostra internazionale d'arte cinematografica di Venezia


Le Festival international du film de Venise, également connu sous le nom de La Mostra de Venise, est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde et fait partie des “Trois Grands” aux côtés du Festival de Cannes et de la Berlinale. Créé en 1932, le festival se déroule chaque année à la fin de l’été sur l’île du Lido à Venise, en Italie.

 

La 81e édition de la Mostra de Venise ou festival international du film de Venise va se dérouler du 28 août au 7 septembre 2024. L'actrice française Isabelle Huppert présidera le jury chargé de décerner le prestigieux Lion d'or du meilleur film.

Affiche de la Mostra de Venise 2023par Lorenzo Mattotti. Photo @La Biennale de Venise/Lorenzo Mattotti

La Mostra de Venise est le premier festival de cinéma jamais créé. Elle fait partie de la Biennale de Venise, un événement culturel plus large dédié à l’art contemporain. La première édition de la Mostra a eu lieu lors de la XVIIIe Biennale.

 

Depuis 2004, le festival présente les films dans quatre sections distinctes : In concorso (en compétition), Orizzonti (Horizons), La Settimana della Critica (Semaine de la critique) et Giornate degli Autori (Journées des auteurs), cette dernière étant comparable à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes.

 

Le Lion d’or, nommé d’après le saint patron de la ville, le lion de saint Marc, est la récompense principale du festival. Il est considéré comme l’un des prix les plus prestigieux du cinéma, au même titre que la Palme d’or du Festival de Cannes et l’Ours d’or de la Berlinale. Ces trois prix sont très convoités pour leur impact international et leur prestige, et sont souvent considérés comme une alternative aux Oscars américains qui ont lieu en février.

 

Mais revenons un peu à l’histoire de La Mostra de Venise…

Affiche de la première édition de la Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica di Venezia, 1932. Photo : Asac – la Biennale di Venezia. Extrait de La Vanguardia.

Tout a commencé avec la Biennale de Venise

Il y a 129 ans !

 

La Biennale de Venise est depuis bientôt 130 ans l’une des institutions culturelles les plus prestigieuses au monde. Fondée en 1895, La Biennale a accueilli plus de 800 000 visiteurs à l’exposition d’art en 2022. L’histoire de la Biennale de Venise remonte à 1895, date à laquelle la première exposition internationale d’art a été organisée. Dans les années 1930, de nouveaux festivals sont nés : Musique, Cinéma et Théâtre. En 1980, la première exposition internationale d’architecture a eu lieu, et en 1999, la danse a fait ses débuts à La Biennale. (Source la Biennale : https://www.labiennale.org/)

 

La Biennale de Venise est devenue une véritable institution et rayonne encore aujourd’hui de par la qualité artistique qu’elle diffuse… Elle est devenue une véritable référence internationale.

 

Si la Mostra m’était conté !

 

La Mostra de Venise, qui a vu le jour dans les années 1930, est la première manifestation cinématographique internationale. Connue sous le nom de Prima Esposizione Internazionale d’Arte Cinematografica (« Première Exposition internationale d’art cinématographique »), elle a eu lieu du 6 au 21 août 1932. L’idée de ce festival est née de la collaboration entre le président de la Biennale de Venise, le comte Giuseppe Volpi di Misurata, le sculpteur Antonio Maraini, secrétaire général, et Luciano De Feo, secrétaire général de l’Istituto internazionale per il cinema educativo (« Institut international pour le cinéma éducatif »), une branche de la Société des Nations basée à Rome. Ils ont tous convenu d’organiser le festival dans la cité des canaux, avec De Feo comme premier directeur-sélectionneur.

 

La Mostra, en tant que première grande manifestation internationale de cinéma suivant le modèle du festival, a bénéficié d’un soutien important des autorités. Sa première édition s’est déroulée sur la terrasse de l’hôtel Excelsior du Lido de Venise. À cette époque, la compétition n’existait pas encore. Les œuvres présentées au public servait à la promotion artistique avec de véritables « classiques » du cinéma dont certains sont encore gravés dans nos mémoires. J’en veux pour exemple  Amour défendu de Frank Capra, Grand Hotel d’Edmund Goulding, Le Champion de King Vidor, le premier et inoubliable Frankenstein de James Whale, The Devil to Pay ! de George Fitzmaurice, Les Hommes, quels mufles ! de Mario Camerini et À nous la liberté de René Clair, ainsi que d’autres œuvres de grands réalisateurs tels que Raoul Walsh, Ernst Lubitsch, Nikolaï Ekk, Howard Hawks, Maurice Tourneur et Anatole Litvak.

 

Le premier film que sera projeté, le soir du 6 Août 1932 est le célèbre et cultisme film de Rouben Mamoulian, Docteur Jekyll et M. Hyde. Un grand bal célébrera cette ouverture de festival à l’Hôtel Excelsior. Le premier film italien sera projeté dans la soirée du 11 août, il s’agit de Les hommes quels mufles ! de Camerini.

 

Les plus grandes stars de l’époque vont être invité à la Mostra à l’instar de : Greta Garbo, Clark Gable, Fredric March, Wallace Beery, Norma Shearer, James Cagney, Ronald Colman, Loretta Young, John Barrymore, Joan Crawford, sans oublier la gloire italienne Vittorio De Sica et le grand Boris Karloff, entré dans l'histoire pour son rôle de monstre dans le premier Frankenstein.

Plus de 25 000 spectateurs ont été attirés dans les salles, un grand succès pour la biennale et bien également pour la Mostra. La cité vénitienne devient très vite  un espace incontournable pour le cinéma mariant  l’art et le glamour.

Même en l’absence d’un jury, qui sera mis en place qu’en 1936, le public venu à la manifestation plébiscitera le réalisateur Nicolaï Ekk pour son film Le chemin de la vie, tandis que le film de René clair, A nous la liberté sera reconnu distrayant. Le plus émouvant pour le spectateur sera le long métrage de l’américain, Edgar Selwyn, La faute à Madelon Claudet. L’actrice Helen Hayes ainsi que l’acteur Frédric March remporteront les suffrages du public.

 

La deuxième édition de la Mostra de Venise a eu lieu en 1934, deux ans après la première. Initialement lié à la Biennale de Venise, le festival a introduit une compétition lors de cette édition, avec 19 pays en lice. Plus de 300 journalistes ont été accrédités pour assister aux projections. La Coupe « Mussolini » a été créée pour récompenser le meilleur film étranger et italien, bien qu’il n’y ait pas encore de véritable jury.

En plus de la Coupe « Mussolini », d’autres récompenses ont été décernées, dont les « Grandes Médailles d’or de l’Association nationale fasciste du spectacle » et les prix pour les meilleures interprétations. Katharine Hepburn a été récompensée pour son rôle dans Les Quatre Filles du docteur March, et le prix du meilleur film étranger a été attribué à L’Homme d’Aran. Le festival a également connu son premier scandale avec une scène de nu intégral dans Extase.

À partir de la troisième édition en 1935, le festival est devenu annuel et a vu une augmentation du nombre de films et de pays participants. Le prestigieux premier prix pour les acteurs, la Coupe Volpi, a été créé, et le festival a continué à présenter des œuvres de grande qualité.

En 1936, un jury international a été introduit, et en 1937, le nouveau Palais du cinéma a été inauguré.

En 1938, le festival a subi des pressions politiques du gouvernement fasciste, et les films primés étaient de la propagande. (NDLR Article Tout commence à Venise (Festival de Cannes) blog : https://www.diamont-history-group.info/post/tout-commence-%C3%A0-venise)

C’était aussi la dernière édition avec une présence importante du cinéma américain, qui a remporté un prix pour Blanche-Neige et les Sept Nains.

 

La Mostra au fil du temps

 

Les années 1940 ont été une période tumultueuse pour la Mostra de Venise. La Seconde Guerre mondiale a divisé la décennie en deux, avec les éditions de 1940, 1941 et 1942 dominées par des films de propagande de l’Axe Rome-Berlin. Parmi les films notables de cette période, citons Le Juif Süss de Veit Harlan, qui a remporté le Lion d’or en 1940.

Après la guerre, la Mostra a repris en 1946, avec des projections au cinéma San Marco en raison de la réquisition du Palais du cinéma par les alliés. Cette édition a marqué un tournant avec l’émergence du néoréalisme, un mouvement significatif du cinéma italien. Cependant, malgré leur valeur et leur succès public, ces films n’ont pas obtenu la reconnaissance de la critique.

La Mostra a continué à accueillir de grands réalisateurs internationaux et a vu le retour de grandes stars du cinéma, comme Rita Hayworth, Joseph Cotten et Olivia de Havilland. L’actrice romaine Anna Magnani a été récompensée par la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine en 1947 pour son rôle dans L’Honorable Angelina.

En 1947, la Mostra a eu lieu au palais des Doges et a attiré un record de 90 000 personnes. Cette édition a également vu le retour des films de l’URSS et des nouvelles démocraties populaires sur le Lido de Venise.

En 1949, sous la direction d’Antonio Petrucci, la Mostra est retournée définitivement au Palais du cinéma sur le Lido de Venise. Une nouvelle récompense, le Prix du Lion de San Marco pour le meilleur film, a été instituée et a été remportée pour la première fois par Manon d’Henri-Georges Clouzot. Cette édition a également vu les débuts de Jacques Tati avec Jour de fête.

 

Années 1950 : Cette décennie a vu l’arrivée de deux des plus grands réalisateurs italiens de l’après-guerre, Federico Fellini et Michelangelo Antonioni.

Années 1960 à 1990 : Le festival a accueilli de grands réalisateurs internationaux comme Orson Welles, Laurence Olivier, Fritz Lang, John Huston, Claude Autant-Lara, David Lean, Henri-Georges Clouzot, Jean Cocteau, Michael Powell et Emeric Pressburger..

Années 2000 à 2022 : La Mostra de Venise est devenue un lieu de reconnaissance pour les réalisations cinématographiques mais aussi un important carrefour pour l’industrie du film où les professionnels peuvent échanger et établir de nouvelles collaborations.

La Mostra de Venise 2023 : La 80e édition de la Mostra de Venise s’est déroulée du 30 août au 9 septembre 2023. Le Lion d’or a été attribué à Pauvres créatures du réalisateur grec Yorgos Lanthimos. Le jury international était présidé par Damien Chazelle.

L'excellence cinématographique

En guise de conclusion

 

Depuis sa création en 1932, la Mostra de Venise a joué un rôle crucial dans l’histoire du cinéma. Malgré les défis et les obstacles, notamment pendant la Seconde Guerre mondiale, le festival a su se réinventer et s’adapter aux évolutions du cinéma.

La Mostra a été le théâtre de nombreuses premières mondiales et a contribué à lancer la carrière de nombreux réalisateurs et acteurs.

 

Aujourd’hui, la Mostra de Venise est reconnue comme l’un des festivals de cinéma international les plus prestigieux, attirant chaque année des cinéastes, des acteurs et des cinéphiles du monde entier. Son engagement envers l’excellence cinématographique et son cadre unique font de la Mostra un événement incontournable dans le calendrier cinématographique mondial.


La Mostra de Venise est bien plus qu’un simple festival de cinéma. C’est une célébration du cinéma dans toute sa diversité et sa créativité, un lieu où l’art et la culture se rencontrent pour créer des moments inoubliables. Cet évènement est devenu un véritable hommage au 7e art.

 

« Une longue et merveilleuse histoire me lie à la Mostra de Venise, en devenir une spectatrice privilégiée est un honneur », a réagi l’actrice Isabelle Huppert, déjà récompensée par deux prix d’interprétation féminine sur le Lido avec deux films de Claude Chabrol, Une affaire de femmes et La cérémonie.

Crédit photo - IngeGG


 

 

 

13 452 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Guest
Jun 05

Super cool

Like

Guest
Jun 05

merci pour vos articles très instructif

Like
bottom of page