top of page
  • Photo du rédacteurNelly Boulet Soulié

Paris est une fête

Jusqu’au 11 juin, le Centre Tchèque de Paris accueille l’exposition « Paris est une fête ». Au programme, trois artistes slovaques et une artiste tchèque : Martina Rötlingová (peintre et graphiste), Kristýna Španihelová (créatrice de bijoux et d’objets d’art), Marcel Holubec (créateur de mode), Jakub Gulyás (photographe, créateur de films). Un évènement organisé par blu : gallery, l’Institut Slovaque de Paris et le Centre Tchèque de Paris.


Paris est en fête au Centre Tchèque de Paris

L’exposition Paris est une fête est une exposition collective où les artistes ont créé des œuvres inspirées par Paris et la culture française, de Baudelaire à Louis XIV en passant par la nature, parfois étonnante.


Marcel Holubec

Diplômé de l'Académie des Beaux-Arts de Bratislava en Slovaquie, Marcel Holubec reçoit en 2007 le titre de Top Styl Designer au Styl Kabo Brno. Depuis 2007, il crée sous sa marque Marcel Holubec W. atelier de création.


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM)

Dans la collection « Triumph », avec l’art baroque pour inspiration, le designer de mode Marcel Holubec s’inspire du château de Versailles et plus précisément du roi de France Louis XIV (1638-1715). Dans ses créations, il utilise plusieurs éléments faisant échos au château de Versailles, notamment les rayons du soleil et le doré. Pour ce qui est de Louis XIV, on retrouve un style vestimentaire avec des manches bouffantes, des détails de piqures symétriques définissant l’époque, mais aussi la cravate, très importante, qui remplace le collet empesé. La mode est réellement rattachée à un symbole royal, voire un privilège puisque c’est le roi qui, par un décret en 1661, décide de qui est autorisé à porter un justaucorps. Marcel Holubec présente ses créations sous forme de défilés de mode, que ce soit en Slovaquie, en Allemagne, aux États-Unis ou en Finlande.



Kristýna Španihelová

Kristýna Španihelová est une créatrice tchèque de bijoux et d’objets d’art. Elle étudie à l'Académie des Beaux-Arts dans l'atelier de métal et de bijouterie S+M+L_XL, où elle travaille actuellement en tant que maitre-assistante. Elle trouve son inspiration dans la poésie, la mythologie, les tableaux de maîtres anciens, l'alchimie, mais surtout dans la nature et ses processus incessants.


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM)

Pour l’exposition « Paris est une fête », Kristýna Španihelová présente une série de bijoux inspirée par Les Fleurs du Mal du poète français Charles Baudelaire. Elle présente dans sa création, un collier en forme d’orchidée, qu’elle a estampillée des mots gorgés de sang de la collection Les Fleurs du mal, où l’on retrouve le poème Une Charogne.

Pour ses créations, Kristýna Španihelová utilise de éléments organiques tels que des os, des cheveux, de la peau, du sang…



Place à la photographie


Jakub Gulyás


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ)

Jakub Gulyás photographe et créateur de films, nous transporte dans son univers artistique. Basé à Bratislava, il est vite attiré par l’objectif de la caméra. Jakub Gulyás est sensible à l’art audiovisuel ainsi qu’à la photographie de mode.


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ)

Lors de l’exposition « Paris est une fête », Jakub Gulyás propose une série de photos de jeunes parisiens intitulée « Finistère ». Ces photos ont été prises à Paris et dans le nord de la côte ouest de la France, en 2018. Sur la base d'expériences et de sentiments personnels, l'auteur tente d'analyser puis de comprendre les liens et les différences entre la vie en ville et à la campagne, entre « le nombril du monde et sa périphérie ».


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ)

Finistère se traduit en français par "la fin de la terre", mais en breton, sa signification est "le début de la terre". Le photographe souhaite souligner que, lorsque quelque chose prend fin, une autre prend vie.



Martina Rötlingová


Martina Rötlingová est une artiste peintre et graphiste, diplômée de l'Académie des arts de Banská Bystrica de l'atelier de peinture contemporaine, en Slovaquie.


(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ)

Dans ses créations, Martina Rötlingová combine la représentation réaliste à travers les techniques de l'hyperréalisme et du trompe-l'œil avec sa déconstruction sous forme de plis ou de déformations. Finaliste du concours de la peinture de l'année de la VÚB, elle a exposé en Slovaquie et à l'étranger (République tchèque, Colombie, France, Belgique, Bulgarie, Italie…). Au travers de ses photos légèrement floues, Martina Rötlingová tire son inspiration des panneaux publicitaires parisiens qui l’entourent. Ses slogans « French » et « Liberté » font référence à l’industrie française de la beauté, un sujet en réaction directe à la nature.



(photo : Nelly BOULET-SOULIÉ)

On peut retrouver l’évènement « Paris est une fête » au Centre Tchèque de Paris, jusqu’au 11 juin, au 18 rue Bonaparte 75006 Paris.


Renseignements :

Adresse : 18 rue Bonaparte 75006 Paris (métro Saint-Germain-des-Prés, ligne 4)

546 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2件のコメント


ゲスト
2023年6月02日

Une belle exposition et des artistes de grands talents.

いいね!

ゲスト
2023年6月02日

Toujours très intéressant.

La découverte de nouveaux artistes est toujours agréable quand on est loin.

いいね!
bottom of page