top of page
  • Photo du rédacteurNelly Boulet Soulié

La Maison Victor Hugo fête ses 120 ans

Dernière mise à jour : 24 oct. 2023

Du 10 mai au 3 septembre à la Maison Victor Hugo, place des Vosges, se tient une exposition anniversaire, regroupant les collections les plus inédites du romancier et dramaturge français.



Photos : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

Inaugurée le 30 juin 1903, c’est à Paul Meurice (1818-1905) que l’on doit l’ouverture de la Maison Victor Hugo place des Vosges. Connus pour leur grande amitié, Paul Meurice souhaite « rendre un hommage solennel à la mémoire de Victor Hugo ».



Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

Les deux hommes sont très proches. Le « Maître » devient l’un des témoins de mariage, le 25 mars 1843, quand Paul Meurice épouse Palmyre Granger, à Saint-Mandé, près de Paris. Paul Meurice a cofondé le journal L'Evénement avec Charles et François-Victor, fils de Victor Hugo, et Auguste Vacquerie.

Victor Hugo quitte la rue Jean Goujon, aujourd’hui dans le 8ème arrondissement de Paris, pour venir habiter au 6 place Royale (aujourd’hui place des Vosges) du 8 octobre 1832 au 1er juillet 1848. Les pièces ont été conservées à leur état initial, le musée déclare « c’est avant tout un musée par l’image et par l’objet, ainsi qu’un espace d’intimité ».

Attiré par l’Orient, Victor Hugo développe une grande admiration pour l’Asie. La Chine, qui particulièrement l’inspire, se reflète dans son grand salon.



Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

Habillé d’objets asiatiques, et de motifs parcourant le tapis au plafond, le salon d’Hugo est on ne peut plus atypique. Il en va de même pour son bureau. Chargé de meubles en bois d’époque, ce sont souvent du mobilier qu’Hugo a créé lui-même, où bien des commandes et achats livrés par la collection Juliette Drouet (1806-1883), maîtresse puis compagne du poète.


Passionné de sculptures, admirant celles de Michel-Ange, il n'a pas eu envie de poser pour Rodin mais accepte cependant de se faire observer par le sculpteur Auguste Rodin (1840-1917) pour sa première représentation en buste. Par la suite, un buste est réalisé en 1897, en bronze, le représentant tête basse.



hoto : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM Buste de Victor HUGO par Auguste RODIN, 1897

Pour ce qui est de sa chambre mortuaire, reconstituée dans l’appartement de la place des Vosges, on y trouve une atmosphère beaucoup plus tranquille, avec peu de motifs. La couleur rouge rappellerait-elle son attachement aux Communards ?



Photo : La Parisienne du Nord / La Parisienne du Nord

Place à l’art !

D’une incroyable richesse, les collections de la Maison Victor Hugo conservent ses dessins, écrits, photographies, peintures, sculptures et archives. L’exposition La Maison Victor Hugo fête ses 120 ans célèbre les œuvres de Victor Hugo perçues par d’autres artistes illustres ou méconnus à travers des manuscrits, des estampes, des tableaux… d’hier et d’aujourd’hui.



Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM Ruy Blas, Ferdinand ROYBET, 1903

Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM Je suis Jean Valjean, André DEVAMBEZ, 1904

Dessins de Victor Hugo - Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM (détail) La Fête du 27 février 1881, 1903 – Jean-François RAFFAËLLI

À l’occasion de l’entrée sans sa 80ème année, Victor Hugo se tient à sa fenêtre, avenue d’Eylau, saluant le peuple. Lorsque la délégation du Conseil municipal s’arrête devant lui, le poète déclare « Je salue Paris. Je salue la ville immense. Je la salue, non en mon nom, car je ne suis rien ; mais au nom de tout ce qui vit, raisonne, pense, aime et espère ici-bas ». Raffaëlli représente cet événement en 1903.


Le centenaire de Victor Hugo en 1902 Photos : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

L’exposition se déroule du 10 mai au 3 septembre sur la place des Vosges.

Adresse : 6 place des Vosges 75004 Paris (métro Chemin Vert, ligne 8).

Renseignements : 01 42 72 10 16 ou https://www.maisonsvictorhugo.paris.fr



Photo : Nelly BOULET-SOULIÉ / CDM

784 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page