top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

KINOPOLSKA, 15ème EDITION A PARIS

Du 22 au 25 septembre 2022, se tient la 15ème édition du Festival du Film polonais, le Kinopolska, à l’Arlequin, 76 rue de Rennes, à Paris, dans le 6ème arrondissement. L’ouverture du festival avec Silent Land (Cicha ziemia) d’Aga Woszcyńska, avec Jean-Marc Barr, a lancé l’événement. Douze films de grande qualité, des rencontres avec des réalisateurs, une productrice, un concert… Quand le cinéma polonais enchante les yeux !



Le cinéma L’Arlequin ne désemplit pas. La 15ème édition du Kinopolska, festival du film polonais à Paris, bat son plein du 22 au 25 septembre. A l’affiche, douze films de grande qualité, dont neuf contemporains, des inédits en France, certains primés, trois films classiques avec un hommage à l’immense réalisateur polonais Jerzy Skolimowski (et son nouveau film, EO).

L’ambiance mélancolique et nostalgique de la programmation a débuté, ce jeudi, par le superbe film d’Aga Woszcyńska, Cicha ziemia (Silent Land), avec Dobromir Dymecki, Agnieszka Zulewska et Jean-Marc Barr. L’histoire de ce couple, qu’on croirait parfait et qui passe leurs vacances en Sardaigne dans une magnifique villa avec piscine, va être bouleversée par un événement qui va les embarquer face à eux-mêmes. Ce film, inédit en France, mais qui a été sélectionné aux festivals du film de Toronto et de Zürich 2022, parlent de deux sujets, la vie de couple et la distance entre les deux êtres, mais surtout de la tragédie des migrants, trouvant sa source dans les événements de Lampedusa en 2013, « dystopie » qui fait, aujourd’hui, face à la Pologne et aux polonais vis-à-vis des biélorusses et des ukrainiens, considérés différemment. Jean-Marc Barr, presque trente ans après Le Grand Bleu et une belle carrière à l’international (avec Lars Von Trier, Semih Kaplanoglu ou encore Annarita Zambrano…), a eu « le grand honneur, vraiment, de participer dans un cinéma qui est une vraie alternative de ce qui est un peu imposé par Hollywood et les algorithmes », soulignant le talent d’Aga Woszcyńska comme « un bel exemple de ce qu’est le potentiel européen ».



Beaucoup de monde au cinéma l’Arlequin pour la 15ème édition du Kinopolska (photo : JD ©CDM)

Jusqu’à dimanche, le cinéma polonais est donc à la fête, où le cinéma parle musique avec, par exemple, le film Songs about Love de Tomasz Habowski, qui prouve qu’« avec peu, on peut faire de belles choses », preuve en est les sept prix reçus pour ce film dont, entre autres, le Prix du Micro-Budget 2021 lors du Festival du Film Polonais en Pologne et, en 2022, le Prix du Meilleur Espoir féminin récompensant Justyna Swies.

Le festival a essayé de « mélanger les films les plus récents avec des films primés, des films qui ont vraiment conquis le public et les festivals internationaux ».

Grâce à une collaboration avec le Festival ZubrOFFka, festival international du court-métrage, quatre courts-métrages ukrainiens seront diffusés durant ce festival, en ouverture des films présentés à 20h. A cette occasion, un chapeau tournera dans le public désireux de faire un don en vue de transmettre la somme totale aux associations et ONG s’occupant des réfugiés civils ukrainiens.

Bon festival à toutes et à tous !



Silent Land, le premier long-métrage d’Aga Woszcyńska, dans les salles en 2023

Toutes les informations et renseignements :

Kinopolska – Festival du Film Polonais à Paris

Cinéma de l’Arlequin, 76 rue de Rennes 75006 Paris jusqu’au 25 octobre 2022


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page