top of page
  • Photo du rédacteurJérôme Decourcelles

EXPOSITION SAVA ŠUMANOVIĆ

Le Centre Culturel de Serbie à Paris fête ses 50 ans ! Pour célébrer cet événement, l’exposition Sava Šumanović met à l’honneur l’un des peintres serbes les plus connus et les plus représentatifs de l’amitié franco-serbe.


Le Centre Culturel de Serbie a 50 ans !

En 1973, le Centre Culturel de Serbie était créé. « Pendant cinq décennies, cet espace a accueilli des milliers d’artistes et de créateurs, y compris les plus grands noms de notre scène artistique. Aujourd’hui, le Centre continue de présenter le patrimoine culturel de notre pays mais aussi d’accueillir et de soutenir les artistes contemporains et les jeunes espoirs en leur offrant son espace pour s’exprimer » nous confie Natali Beljanski Popović, directrice du Centre culturel de Serbie à Paris, en poste depuis un an.

Plus qu’un lieu de rendez-vous artistique faisant face au Centre Georges Pompidou, le Centre Culturel de Serbie est un vrai lien entre la France et la Serbie au niveau artistique. S.E. Mme Nataša Marić, ambassadrice de Serbie en France, souhaite au Centre Culturel de Serbie de « continuer, pendant encore plus longtemps, à exposer les réalisations de la culture serbe au public français et étranger et d’être le lien qui, de la plus belle des manières, reliera nos deux pays et nos deux peuples. »


Sava Šumanović

Il a peint le Jardin du Luxembourg, un Pont sur la Seine parmi tant de chef-d’œuvres où, sur beaucoup d’entre elles, la femme est mise à l’honneur. Sava Šumanović, qui signe aussi Sava Choumanovitch, est l’un des grands peintres serbes qui « représentent le mieux les liens artistiques et culturels qui unissent la Serbie et la France » comme nous avoue Natali Beljanski Popović.


Sava Sumanovic (détail de la photographie du baccalauréat, Zemun, 1914)

Sava Šumanović est né le 22 janvier 1896 à Vinkovci (auj., en Croatie), alors en Autriche-Hongrie. En 1900, il suit sa famille à Šid, en Serbie. A dix ans, il entre au lycée Realna gimnazija à Zemun, près de Belgrade, et à 15 ans, ses premiers cours de dessin auprès du professeur Isidor Jung à Zemun. Etudiant, pendant la Première guerre mondiale, la peinture à l’Ecole Supérieure des arts et métiers à Zagreb, il découvre Paris en 1919, lors de sa participation à l’exposition des artistes yougoslaves à Paris, ville où il s’installe à la fin septembre 1920, après avoir travaillé comme scénographe au Théâtre national croate et exposé à Zagreb. Il restera à Paris jusqu’à l’été 1921, poursuivant sa formation dans l’atelier du peintre André Lothe (1885-1962). Le Salon d’Automne de Paris lui ouvre les portes en 1921. En 1922, ce sera le Salon des Indépendants à Paris. Lors de son second séjour à Paris (1925-1928), Sava Šumanović voit le gouvernement français dirigé par Raymond Poincaré racheter une Baigneuse lors du premier Salon du Franc, salon organisé par les artistes étrangers résidant à Paris dans le but de contribuer à renforcer la monnaie française, parmi 130 artistes peintres parmi lesquelles Marc Chagall ou encore Tsuguharu Foujita. En 1927, il peint un pilier du restaurant La Coupole de Montparnasse, à Paris. Repartant à Belgrade en 1928, il revient la même année à Paris où il fait la connaissance, entre autres, d’André Derain, Kiki de Montparnasse, Thérèse Treize, Fernande Barrey et Hermine David. Il quitte définitivement Paris en 1930 pour Šid, la ville de son enfance. Il parcourt l’Europe avec des expositions à Londres (1930) et à Amsterdam (1932). En 1939, il prépare une exposition avec 410 œuvres, la plus grande exposition individuelle d’un artiste à Belgrade. Raflé lors d’un raid oustachi, il est exécuté à Sremska Mitrovica le 30 août 1942. Il a 46 ans.


Femme aux fruits (Galerie de la Matica sprska, 1921)

Nu de femme dans le paysage (Galerie de la Matica sprska, 1923)

Concert champêtre (Galerie de la Matica sprska, 1925)

Deux nus (Galerie de la Matica sprska, 1926)

L’exposition Sava Šumanović se déroule jusqu’au 23 juin 2023 au Centre Culturel de Serbie, du mardi au samedi, de 11h30 à 19h30.

Adresse : 123 rue Saint-Martin 75004 Paris

Renseignements : 01 42 72 50 50 ou info@ccserbie.com

Entrée libre.




1 358 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Guest
May 30, 2023

Beaucoup de modernité dans ses œuvres. Une Véritable découverte. Merci !

Like

Guest
May 30, 2023

Živela Srbija

Like
bottom of page